Anentome helena

Anentome helena

CAM00400

Ses origines..

Thaïlande et Asie de sud, dans la nature on les retrouve dans le puissant fleuve Mékong, ils peuvent peupler aussi bien des portions rocheuses, vaseuses, sablonneuses et rocailleuses. Ils peuvent se cacher sous des rochers ou des racines et tolèrent de grandes différences de températures et ne sont pas particulièrement exigeants sur la qualité de l’eau, du moment qu’une bonne dureté est au rendez vous (plus elle s’approchera de 15 mieux ce sera pour eux).

Autres appellations :

Escargot Assassin, Escargot mangeur d’escargot, Clea Helena…

Description :

Il possède une carapace Conique bicolore très épaisse ainsi qu’une trompe qui lui sert à aspirer l’eau et surtout chasser. Un adulte peux mesurer jusqu’à 2 cm, dans certains cas rares des exemplaires peuvent atteindre jusqu’à 3 cm

Maintenance :

Pour un groupe de 3 à 6 Helena, comptez un minimum de 54 litres net, avec gravier et cachettes. 54 litres étant à mon avis personnel un minimum car lors de leur chasse, ils peuvent voyager beaucoup dans le bac. Il peux supporter des températures de 15 à 27 °C pour un pH de 7/8 et GH de 8 à 15. Un sol en sable ou gravier est indispensable pour lui, il a un besoin vital de s’enfouir dans le sol pour chasser ou dormir

Acclimatation en Aquarium :

Même si l’escargot assassin n’est pas exigeant sur les variations de l’eau, une acclimatation « classique » est recommandée pour lui, à savoir, au minimum 15 minutes dans l’eau du bac pour le sac de transport, et ensuite, un verre d’eau du bac dans le sac toutes les 5 minutes durant 40 minutes avant de les lâcher délicatement sur le gravier. Certains passionnés les acclimatent même, grâce à un système de goutte à goutte. Dans les premier jours de leur acclimatation il est possible qu’ils disparaissent corps et bien quelques, jours mais n’oubliez pas qu’ils sont nocturnes.

Espérance de vie :

De 2 à 5 ans selon les individus

Alimentation :

Le Anentome helena est un escargot exclusivement carnivore, son alimentation de base sera : des escargots de toutes races, en cas de pénurie de nourriture, il deviendra opportuniste en se nourrissant de reste de nourriture ou de cadavres de poissons. Les juvéniles auront des tendances cannibales, quelques fois les adultes auront les même tendances.

Reproduction :

Ce mangeur d’escargot n’est pas hermaphrodite, chaque escargot ne peux donc pas changer de sexe, d’ailleurs il est impossible de faire la différence entre les mâles et femelles au niveau visuel.
Beaucoup d’amateurs déclarent, qu’il faut un groupe de 5/8 individus pour assurer une reproduction, mais d’autres aquariophiles, ont établi un groupe durable avec seulement 2 ou 3 Helena, à titre personnel je vous conseille vivement un groupe de 3/6 individus selon le volume.
En multipliant le nombre d’escargots, vous multipliez les chance d’avoir au moins un couple, mais cela vous ne le saurez que si des petits voient le jour.

La femelle va pondre individuellement des œufs rectangulaires d’environ 1mm translucides, sur des surfaces dures. L’incubation peux durer de 3 à 5 semaines. Les juvéniles parviendront à une taille de 1cm en 8 à 10 mois selon les individus.

Dernier mot sur la reproduction de ce Gastéropode, aucune hybridation n’est connue pour lui avec d’autres espèces.

Comportement :

Le Anentome helena ne vit pas en groupe, chaque individu s’ignore royalement, sauf pour l’accouplement. Ils vivront en paix avec tout poisson ou alevin vivant. De ce que j’ai observé sur mon groupe, ce sont des mollusques nocturnes, la journée ils s’enfouiront dans le sable ou se cacheront dans une grotte pour dormir, la nuit et le soir, ils commencent leur chasse. Beaucoup de propriétaires de Anentome Helena s’accordent aussi sur le fait qu’un ou plusieurs individus, sont tout à fait capables de disparaître purement et simplement de votre vue jusqu’à plusieurs semaines pour mieux réapparaître comme par « enchantement ».

L’Anentome Helena se sert de sa trompe pour chasser, avec celle-ci, il repère ses proies, il les piste en suivant le mucus laissé par d’autre mollusques. Durant ses siestes de la journée ou il dort enfoui dans le sable, il laisse quelques fois uniquement sa trompe dépasser, à ce moment, si une proie passe non loin de celle-ci, il peux se montrer opportuniste et l’attaquer.

Sa trompe semble être « multifonctionnelle ». Pour chasser, il l’insère dans sa proie pour la dévorer, il aspire aussi de l’eau qu’il injecte dans sa coquille pour protéger ses organes sensoriels.

Il ne faut pas oublier son caractère carnivore, jamais il ne vous débarrassera de vos algues. La venue du Helena est assez récente dans nos bac, beaucoup de vendeurs ne savent tout simplement pas que le Helena est un mangeur d’escargot, pourtant il sera bien plus efficace que des Botia (souvent recommandés en animalerie mais hélas pas adaptés par leur taille adulte à de petits aquariums)

Tous les aquariophiles ayant accueillis des Helena, s’accordent à dire qu’ils sont capables de réguler, voir anéantir un envahissement d’escargots en trois semaines environ. Dans des cas rares, on signale un envahissement de l’espèce qui peux éventuellement « s’auto-réguler » en laissant faire le cannibalisme, et en évitant de leur apporter des escargots comme proie.

Au delà de ce résumé ou je me suis contenté de collecter des témoignages, mon expérience personnelle confirme d’ailleurs ces témoignages, en précisant dans mon cas que dès leur acclimatation, mes trois Helena ont mangé quelques Physes avant de rapidement disparaître pour réapparaître à la nuit tombée, une fois les lumières de l’aquarium éteintes.

Le Helena se déplace sur tout type de support, y compris les vitres, j’ai remarqué que dans certains cas, un escargot peux se retrouver déséquilibré par sa propre carapace et tomber sur celle-ci, son corps par-dessus mais il demeure généralement assez agile pour réussir à se remettre en bonne position.

Voici ci-dessous mon expérience, j’ai introduit les Helena pour contrer un envahissement massif de Physes pour lequel la « cueillette manuelle » ne pouvait plus rien..

Étant englué dans mon invasion de Physes, malgré un bac stable et équilibré, je me suis lassé de « faire la cueillette » des escargot chaque jour, j’avais peur à la longue de stresser mes otocinclus qui restent des poissons timides, en passant par mon animalerie habituelle je vois dans un aquarium des Anentome helena. J’ai lu que les Helena étaient un remède contre les mollusques.

J’ai donc pris un groupe de 3 escargots, sans doute de jeunes adultes ils font 1 cm, je croise les doigts pour qu’il y ait une femelle afin que je puisse établir une population pérenne.
Habituellement en animalerie, les Helena sont dans les 4 euros l’unité environ.
Sur le bon coin.fr, il n’est pas toujours facile à en trouver, aujourd’hui coup de chance ils étaient à 2 euros l’unité, le vendeur m’assurant d’une part qu’il pourrait en avoir au même prix, et d’autre part que le Helena n’était absolument pas un mangeur d’escargot (mais bien sur ! et la marmotte met le chocolat dans le papier alu… je lui ai parié un sachet de proies vivantes pour guppy que j’avais raison).

Je leur ai fait une acclimatation comme n’importe quel poisson, 15 min avec le sac qui trempe dans l’eau, puis un verre d’eau du bac dans le sac toutes les 5 minutes sur 40 minutes et hop dans le bain.

Ils sont timides, à peine lâchés dans le bac ils filent se cacher et ensuite vous ne les reverrez pas durant des jours voir des semaines. La photo ci-dessus j’ai du la prendre « à l’arrache » avant qu’ils ne disparaissent dans une Anubias.
Autre signe encourageant, deux Helena a peine lâchés ont cassé la croûte avec quelques petites physes (j’avais donc raison ils mangent bien les autres escargots du bac).

A noter comme je l’ai dit au-dessus, ils ne sont pas hermaphrodites, ils sont bien mâles ou femelles donc si vous en achetez, ne vous contentez pas de deux exemplaires, mais au moins trois, de plus, j’ai vite vu que leur autre hobby, est de s’enfouir dans les graviers pour dormir, donc attention surtout lors du nettoyage des graviers même s’ils sont assez lourds au peser (comparé à des physes).

Selon les commentaires que j’ai lu en trois semaines de vie dans le bac, ils peuvent stabiliser, voir anéantir une population, mais ils peuvent aussi, devenir eux mêmes envahissants. J’ai aussi lu qu’ils sont discrets et cela se révèle tout à fait vrai, discret mais également de vrais « As » du camouflage, ils sont même plutôt de nature nocturne.

Dans quelques temps je vous dirai de quoi il en retourne…

©Texte : gronlandia 79 pour AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophile et après avoir fermé mon forum AQUA débutant sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que les forums à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum, et je me dis que ça peut toujours et encore aider quelqu'un. Toutefois cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s