Tateurndina Ocellicauda

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photo source

Habitat Naturel..

Il vit en Papouasie Nouvelle Guinée.

Il est retrouvé dans les ruisseaux, les étangs et les rivières des plaines à l’est de l’île. Il est le plus souvent retrouvé dans les forêts tropicales, où il nage dans des bancs libres.

Description et comportement

Il fait partie de la famille des Eleotridés. Adulte il mesure entre 6 et 7,5 cm maximum.

Il peut être légèrement agressif avec sa propre espèce, surtout si il se fait taquiner, on ne lui marchera pas sur les nageoires, sinon il est assez paisible de nature et discret. Il convient parfaitement pour de nombreuses communautés de petits poissons calmes.  Dans l’idéal on le placera avec d’autres espèces de Papouasie Nouvelle-Guinée, telles que des Popondetta sp.,  des poissons arc-en-ciel,  mais il est possible aussi d’introduire des Rasborasdes Tétras, des Corydoras et d’autres petites espèces mais alors toutes pacifiques.

Si on introduit des cichlidés nains dans le même bac qu’un tateur, on veillera à avoir une bien plus grande cuve qu’un nano bac.

Le gobie du paon appelé communément comme cela, bien que ce n’est pas réellement un gobie, on le retrouve parfois aussi sous le nom de goujon arc-en ciel, peut être conservé en petit groupe sans problème. Ils vont se quereller entre eux, mais cela se limite presque toujours à de l’intimidation, rien de plus.

Le corps est bleu clair parsemé de tigrures rouges brillantes et des nageoires bordées d’un liseré jaune orangé.

Les poissons mâles adultes sont plus colorés, surtout lorsqu’ils sont en période de frai. Ils possèdent une bosse nucale prononcée et sont un peu plus gros que les femelles. Les femelles arborent également une couleur jaune sur leur ventre à la différence du mâle qui n’en a pas. Lorsqu’ils sont plus jeunes, les sexes peuvent être distingués en regardant les nageoires anales. La plupart des femelles ont une barre foncée le long du bord extérieur de la nageoire anale, tandis que la plupart des mâles n’ont pas cette barre .

Maintenance

Il est possible de les maintenir pour un seul couple dans un bac de 40 litres, un 60 litres permet de maintenir deux trios (un mâles et deux femelles) et par la même occasion de découvrir des comportements un peu plus intraspécifiques qui sont interessants à observer.

En bac régional, on sera sur un volume d’aquarium de 120 à 150 litres au minimum ce qui permettra d’introduire quelques espèces compatibles au tateur. A partir de 250 litres on pourra se permettre un banc de poisson arc-en-ciel Melanotenia praecox par ex. (voir dans la description et comportement).

Température : de 24 à 27 C°
pH :6,8 à 7,9
GH :5 à 10
KH : >5
On ne prendra jamais les valeurs minimales ou maximales pour une maintenance à long terme, elles sont justes indiquées à titre informatif pour la limite d’une situation temporaire.

Le tateur préfère l’eau douce  légèrement acide. On mettra pour le fond du bac un substrat sombre et une végétation flottante, ce qui l’aidera à se sentir plus serein et à montrer ses plus jolies couleurs. Ils ont également besoin de beaucoup de cachettes comme des grottes, cavernes faites avec du bois ou de la pierre non calcaire, des tubes de ponte, ainsi que des zones de plantation dense.

Dans les bacs sans décors et sans plantes, ils  vont alors se blottir autour de n’importe quel décor disponible et se vont se déplacer beaucoup moins dans l’aquarium. Bien qu’ils aiment l’eau très propre, ils ne se sentent pas à l’aise si la filtration est trop importante. 

Attention ce sont de bons sauteurs, il faudra absolument que le bac soit couvert entièrement et qu’il n’y a pas d’espace même petit, autour du couvercle du  bac .

Nourriture 

Pas difficiles du tout, ils acceptent de la nourriture sèche facilement.

Mais, beaucoup préfèrent à raison de la nourriture vivante et c’est tout un spectacle que de les voir courir derrière un petit artémia ou un petit vers rouge vivant..  du congelé aussi peut être apporté dans les repas, tels que des vers rouges, artémias, daphnies, tubifex etc. Les poissons auront également une très belle coloration et seront motivés pour la reproduction avec ce type de régime alimentaire.

On l’indique à chaque fiche et c’est valable pour toutes les espèces de poissons sauf quelqu’unes, l’important est de varier la nourriture et surtout de choisir des aliments de qualité.

Reproduction

Les poissons ont tendance à frayer dans les grottes, cavernes ou tubes de ponte.

Afin d’obtenir un couple reproductif, il est préférable d’introduire un groupe de 6 à 8 jeunes poissons et de leur permettre de se mettre en couple naturellement.

On va nourrir le groupe d’une excellente alimentation qui sera composée d’aliments vivants et congelés. On changera 20%  à 30% de l’eau chaque semaine, et vous devriez observer le comportement de frai peu de temps après. Lorsqu’elles sont prêtes pour frayer, les ventres des femelles deviendront visiblement ronds, et les mâles se présenteront à l’entrée des grottes qu’ils auront choisi. Chaque fois qu’une femelle gravide se rapprochera de la grotte d’un mâle , il va virevolter et  lui présentera ses nageoires colorées pour la charmer au mieux et tenter de la faire entrer dans la grotte. Parfois, il emploie la force physique en la poussant de manière un peu brutale dans la direction de l’entrée de la grotte.

Si ça marche pour lui, la femelle entre dans la grotte,  pond ses œufs, généralement sur le dessus intérieur de la grotte. Ses œufs sont attachés par de petits fils adhésifs. Une fois que la femelle a terminé de pondre, elle se voit chasser hors de la grotte par le mâle, qui est maintenant le seul résponsable des soins à prodiguer à sa couvée . Il s’occupera continuellement des œufs, il se blottira souvent parmi eux et avec ses nagoires fera une sorte de ventilation pour maintenir l’eau bien oxygénée autour de son nid.

Les œufs vont éclore entre 24 à 48 heures,  le mâle cessera totalement à ce stade de prendre soin de la couvée, c’est à ce moment là, qu’il est préférable d’enlever les adultes sous peine de voir les oeufs manger.

Les alevins ont maintenant besoin de leur propre aquarium ou ils seront mangés. ils auront une nage libre après 2 à 4 jours .

Trop rares encore dans nos bacs pourtant bien interessants à maintenir

 

©AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophilie et après avoir fermé mon forum "AQUA débutant" sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que un forum à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum et je me dis que ça peut toujours et encore, aider quelqu'un. Toutefois, cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup avec le temps. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s