Apistogramma cacatuoides

apisto

 

Afin de bien aménager un aquarium biotope destiné à Apistogramma cacatutoides, il est indispensable de connaitre son habitat naturel.

Cichlidé nain que l’on retrouve en Amérique du sud, bassin de l’Amazone entre 69° et 71° ouest
Température retrouvée sur place de 27 à 28 degrés et parfois même dans leur habitat naturel à certains endroits, entre 30 et 32 degrés.
Durant la saison des pluies, par-contre cette température peu chuter jusqu’à 22 degrés, mais c’est souvent très peu de temps et la température remonte très vite.
Le mâle mesure entre 7 et 10 cm environ
La femelle mesure entre 4 et 5 cm environ

Pour installer un biotope avec des Apistogramma cacatuoides

Démarrez avec un bac d’un volume de 120 litres pour un trio : un mâle et deux femelles.
Une filtration de 3 à 4 fois le volume du bac par heure.
Ph de 6,5
KH de 3
Gh de 5
Température entre 25 et 27 degrés

On peut mettre des feuilles de chêne dans l’eau, un sol de couleur foncée avec des racines de tourbière.
Les plantes :

Des Limnobium laevigatum pour la surface, cette espèce est présente de manière naturelle dans le bassin amazonien, pareil pour Hydrocotyle verticillata qui formera quelques jolis bouquets et apportera une belle touche de vert.
Même si elles ne sont pas présentes dans le biotope du cacatuoides, il est possible aussi d’ajouter quelques massifs d’Alternanthera reineckii, dont les parties supérieures virent au rouge dans de bonnes conditions d’éclairage.

Poissons compatibles

Bien qu’ils cohabitent en milieu naturel et surtout pendant la sécheresse, on évite les mélanges de divers Apistogrammapour limiter les risques d’hybridation. (A.agassizi, A.cacatuoide, A. eunotus, cohabitent dans leur milieu naturel ensemble, avec le Paracheirodon innesi « neon »).
Possibilité de cohabitation :
Pour la surface, 5 à 8 Carnegiella myersi, ou Carnegiella strigata le cas échéant.
En pleine eau , 10 à 15 Paracheirodon innesi (attention ceux-ci s’attaquent volontiers et avec efficacité aux alvins obtenus de manière naturelle dans l’aquarium; il ne faudra donc pas trop compter dans ce cas-ci sur beaucoup de reproductions réussies dans ces conditions).
Pour le sol, vous pouvez ajouter un petit banc de Corydoras aeneus minimum 5 ou 6 Corydoras, car cette espèce est retrouvée en abondance dans une grande partie de l’Amérique du Sud.

© Texte : framboizz pour AQUA débutant

Apistogramma gossei

gossei

Photo source

Cichlidé nain d’origine d’Amérique du Sud, Guyane.
On le retrouve principalement aux Monts Alikéné, Nouragues et la Plaine de kaw.

Description

Il possède une coloration de fond blanche à jaune.
Les zones jugulaires et operculaires sont grises-brunâtre, ses lèvres et sa mâchoire inférieure sont grises, le front est gris foncé.
Il possède sur la robe de larges bandes verticales ainsi qu’une tâche rectangulaire nettement développée a la base de la caudale. Cette tâche en encadrée en haut et en bas est ornée par une bordure couleur brun claire.
Les trois rayures sous-corporelles sont variables.

Le mâle mesure 6 cm et la femelle 4 cm. le mâle possède une couleur plus prononcée que la femelle sauf en cas de ponte la femelle deviendra bien plus jaune.

Maintenance

Température de l’eau : 23 à 29°C (à long terme, 25°C étant l’idéal)
pH de 6,5 à 7 maximum
GH de 1 à 10 maximum
Déjà à partir d’un bac de 60l c’est tout à fait adapté pour maintenir et se reproduire un seul couple.
L’aquarium doit être équipé avec du gravier fin ou sable de Loire. Il faudra une végétation dense et quelques cachettes.
L’espèce est calme et peut facilement être socialisé avec des poissons pacifiques dans un bac plus grand et communautaire.
Il faudra aménager le bac en créant de petites grottes avec une seule entrée qui est relativement petite, ce sera très apprécié par cette espèce.
On peut mettre des feuilles de chêne dans l’eau, avec des racines de tourbière.

Nourriture

Nourriture vivante ou congelée appréciée, tubifex, la nourriture sèche s’avère un peu plus difficile à donner mais pas impossible..

Reproduction

Le mâle occupe une grande zone dans laquelle se trouvent les petits territoires de plusieurs femelles.
La femelle pond entre 50 et 120 oeufs qui vont éclore 3 jours après.
Après seulement une semaine, les jeunes poissons nagent librement. On peut alors les nourrir avec des nauplies d’artémias.

Il est aussi important de savoir qu’il faut souvent plusieurs essais avant que les parents acquièrent de l’expérience et ne dévorent plus les oeufs ou larves.

©Texte : AQUA débutant