Barbus de Sumatra (Systomus tetrazona)

Systomus tetrazona
Souvent appelé « Puntius tetrazona »

Systomus tetrazona

Photo source

Habitation naturel..

La forme sauvage est d’origine de l’Indonésie, de Sumatra et de Bornéo.
Il vit principalement dans les marécages et les petits cours d’eau. L’eau est plutôt claire dans le milieu naturel, la végétation marginale est abondante.

Description et comportement

Il fait partie de la famille des cyprinidés.
La forme sauvage est extrêmement rare à trouver. Nous retrouvons bien plus souvent des sujets issus d’élevage destinés pour le commerce.

Adulte il mesure environ 7cm.
Le mâle adulte a tendance à être légèrement plus petit, plus mince et possède un motif de couleur plus intense que la femelle.
Il a une robe jaune/rosée.. avec trois bandes noires très contrastées, une quatrième marque se superpose à la base du pédoncule caudal.
Le barbus vert n’est qu’une énième variante d’élevage du B.Sumatra qui demande les mêmes soins.

Bien réfléchir avant de les maintenir
Ils ont un comportement un peu agressif et peuvent en bac communautaire, grignoter les nageoires des autres poissons qui seraient de plus petites espèces que eux, ou possèdent des nageoires importantes. A évitez de les maintenir avec les espèces très calmes.
Il sera important alors vous l’aurez compris, de bien choisir les autres espèces qui vont cohabiter avec le B.de Sumatra.
Les mâles luttent continuellement entre eux afin d’attirer l’attention des femelles et se faire une place au sein de la groupe..

Malheureusement, le degré de consanguinité à force de reproduction des mêmes races dans les élevages, a abouti à une situation dans laquelle un grand nombre de poissons disponibles aujourd’hui, sont génétiquement faibles et sujets aux maladies, et développent même des difformités physiques.

L’espèce a également été soumise à l’odieuse pratique des « mourants artificiels » dirons-nous.. un cruel et sans doute douloureux processus, qui consiste à injecter au poisson à plusieurs reprises des colorants, afin d’obtenir une coloration artificielle de sa peau.
Nous exhortons les lecteurs à éviter ces malheureux poissons qui finiront par mourir de toute façon, ainsi que n’importe quel magasin, de les détenir.

Maintenance

A maintenir au minimum par 10/12 individus, pour un volume de 200 litres.
Température : de 22 à 26 degrés
pH : de 6 à 8
GH : de 1 à 8
Il vit environ 3 ans en aquarium avec une bonne maintenance.

Un sol sombre et une végétation abondante fera bien ressortir les couleurs du B.Sumatra. On y ajoutera pour la touche naturelle, des racines et il est également possible d’y mettre quelques plantes flottantes pour le côté naturel.
La filtration sera tout à fait normale, ni trop puissante, ni trop peu.
On les maintiendra avec des poissons plutôt robustes tels que des Loches à l’instar de Pangio kulli, Rasbora arlequin ouDanio choprae, Danio kyathit..

Pour un bon biotope on y mettra comme plante des Cryptocorynes de petites tailles à l’avant-plan, tandis qu’à l’arrière plan, on y placera Limnophila à feuilles fines qui va bien contraster avec des pieds de Vallisnérias aux feuilles rubanées.
On placera également dans le bac une racine de tourbière, sur laquelle sera fixé un pied de Fougère de Java

Alimentation

De nature omnivore, il se nourrit principalement de vers, d’insectes et d’autres zooplancton, ainsi que de petites quantités de matière végétale et organique (détritus dans la nature).

Dans l’aquarium, il n’est pas difficile à nourrir, mais pour sa santé et donc pour voir ses plus jolies couleurs, il est important de lui offrir des repas réguliers de petits aliments vivants et congelés tels que : vers de vase , daphnies, artémias de flocons séchés de bonne qualité et des granulés.

Reproduction

Bien qu’il se reproduit facilement en aquarium, il est utopique d’espérer récupérer beaucoup de jeunes barbus de cette façon.
Mais, il n’est pas rare de temps à autre, de retrouver quelques juvéniles qui ont réussi à s’échapper des prédateurs du bac en se camouflant dans les massifs de plantes et notamment en surface.

Sinon il faudra prévoir une cuve d’une cinquantaine de litres, équipée d’un filtre interne et d’un thermostat. On disposera sur le sol une grille de protection qui abritera les oeufs dispersés au hasard des étreintes nuptiales des géniteurs, ainsi ils ne pourront pas les dévorer. Dans ce bac on y ajoutera quelques brins de plantes à feuilles fines qui viendront compléter le décor nuptial.
On choisira alors, un mâle bien coloré ainsi qu’une femelle au ventre bien rebondi présentant une coloration de robe sans défaut. Une fois la ponte terminée, il va falloir retirer les géniteurs. Les premières larves apparaissent une trentaine d’heures après, et les alvins auront une nage libre 5 à 6 jours plus tard.
Il sera indispensable de les nourrir avec des infusoires dans un premier temps et des nauplies d’artémias par la suite.
Les alvins grandissent plutôt rapidement.

©Texte : AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophile et après avoir fermé mon forum AQUA débutant sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que les forums à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum, et je me dis que ça peut toujours et encore aider quelqu'un. Toutefois cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s