Les traitements anti-bactériens

Les traitements anti-bactériens

 

Comme tout écosystème, divers organismes microscopiques viennent coloniser l’aquarium sans qu’ils y soient invités.
Les Nitrobacter et autres bactéries épuratrices sont elles en revanche, les bienvenues dans votre aquarium.
Elles apporteront l’équilibre biologique nécessaire au cycle de l’azote.

Il en est cependant tout autrement des agents pathogènes responsables des maladies de vos poissons ou invertébrés.
Toutefois, il existe de nombreux produits qualifiés de « désinfectants généraux » qui permettent de lutter efficacement, à condition les employer à bon escient..

Un désinfectant général..

Un désinfectant général est un antiseptique à large spectre qui éliminera un bon nombre de micro-organismes, dont certains sont responsables de plusieurs maladies fréquentes en aquarium : la pourriture des nageoires, les mycoses, les virus, les nécroses etc…

Attention toutefois, cette polyvalence de médicaments, n’est pas toujours efficace envers les micro-organismes spécifiques qui vont requérir un traitement particulier tels que les parasites, dont divers « Protozoaires » la maladie des points blancs.

Mieux vaut prévenir que guérir..

La prévention est tout d’abord liée à l’environnent dans lequel évolue les poissons. Un aquarium très bien entretenu dont la filtration est nettoyée régulièrement où les changements d’eau sont suffisamment réguliers pour limiter toute pollution azotée (toujours propice au développement bactérien ainsi qu’aux algues d’ailleurs !), les animaux devraient être nettement moins sujets aux infections.

Dans de mauvaises conditions de maintenance (paramètres physio-chimique de l’eau incompatibles avec les espèces maintenues), changement d’eau irréguliers, température inadéquate, acclimatation non respectée des nouveaux habitants, animaux stressés (population non compatible, ou surpopulation, ou encore trop de passage devant le bac..) etc. autant de choses qui font baisser les défenses immunitaires des poissons, et offrent une magnifique occasion aux bactéries et parasites de s’inviter et prospérer sur les individus affaiblis.

Rappelons également que mettre un conditionneur d’eau (anti-chlore) qui propose une solution vitaminique et colloïdale destinée à protéger les poissons est recommandé lors des changements d’eau (surtout si on utilise de l’eau de conduite).

Une évidence indispensable..

Une nourriture variée et saine est une évidence indispensable que nous répétons sur pratiquement chaque fiche de poisson, car elle apportera les nutriments nécessaires à leur bon équilibre physiologique.

La quarantaine fait également partie de la prévention; effectivement les nouveaux arrivants devraient toujours être maintenus en observation, durant quelques jours voir quelques semaines avant leur introduction dans le bac communautaire, afin de s’assurer qu’ils n’amènent pas avec eux, des pathogènes contagieux.

Quand dois-je administrer un désinfectant anti-bactérien ?

Plusieurs marques aujourd’hui proposent des désinfectants généraux très efficaces qui sont à utiliser uniquement en présence d’une invasion de micro-organismes nocifs pour les poissons.
Cas typiques facilement reconnaissables :

♣ Présence d’un virus ou autre qui nécessite une réaction rapide avec l’administration immédiate d’un produit de traitement pour éliminer un maximum d’agents pathogènes.
Dans ce cas, un guide d’identification des maladies permet d’en savoir un peu plus sur l’infection et de choisir avec discernement le produit à utiliser : désinfectant général ou traitement spécifique (cas de parasites divers notamment)
On peut alors parfois avec une photo sur un forum spécialisé en aquariophilie identifier la maladie, on peut également consulter les sites internet de marques de produits aquariophiles qui aident à identifier certaines pathologies, tel que le site de JBL par ex.

♣ Dans le cas où la maladie soudaine est difficilement identifiable, on contrôle d’abord les paramètres de l’eau ainsi que la température. (à vérifier surtout les N02 « nitrite » et N03 « nitrate »).
Ce qui peut être considéré comme un virus peut s’avérer être un dysfonctionnement dans le cycle biologique de l’aquarium.
Inutile de traiter si un simple changement d’eau ou le remplacement d’une résistance chauffante défectueuse est suffisant à régler le problème.

Les différents produits..

Précautions d’emploi :

A noter que certains invertébrés (crevettes, écrevisses, mais également Gastéropodes), divers Characidés et même Callichthyidés (Corydoras..) sont sensibles à certains composés chimique présents dans les désinfectants généraux, à l’instar du bleu de méthylène ou autre. Voir ici un article sur ce sujet.
Il est donc impératif de bien lire la notice du médicament et suivre à la lettre le mode d’emploi et regarder les contre-indications si il y a, sous peine d’une forte mortalité dans votre bac.

D’une manière général on contrôle toujours le comportement des habitants lors d’un traitement.
Il faudra impérativement après un traitement et pour tout produit, même celui dit « naturel ».. filtrer sur charbon actif une fois le traitement terminé (48 heures au moins).
Attention avec certains produits il peut être nécessaire d’enlever la filtration temporairement le temps du traitement, et de la placer dans un autre aquarium ou dans un seau avec un petit filtre, pour éviter la destruction complète des bonnes bactéries utiles à l’équilibre de l’aquarium.
Indispensable..
Pensez toujours à réensemencer en bactéries vivantes après un traitement pour éviter un déséquilibre biologique dans l’aquarium.

API :

– Fish Bacter Stop : Traitement anti-bactérien naturel à base de Melaleuca cajeputi (arbre à thé), soigne plaies, ulcères, pourrissement des nageoires, mycoses.
– Fish Tonic : Sel 100% naturel (évaporation d’eau de mer) Améliore la fonction branchiale des poissons, réduit le stress et la perte d’electrolytes.
S’utilise en prévention contre les maladies parasitaires et bactériennes. En cas de maladie déclarée, renforce l’efficacité des médicaments.
– Fish Mycosis Stop : Traitement anti-mycosique naturel à base de Pimenta (bois d’inde).
Soigne tout type d’infections fongiques ainsi que certaines maladie bactériennes.

AQUASCIENCE :

– Temerol : Désinfectant polyvalent traitant les maladies d’origine bactérienne tout en autorisant la filtration.
Réensemencer en bactéries vivantes après le traitement.

JBL :

– Ektol fluid : Contre les maladies bactériennes, telles que la pourriture de la bouche et des nageoires. Combat les infections bactériennes secondaires.
Ne contient pas de cuivre. Ne pas utiliser en présence d’invertébrés !
– Ektol bac : Efficace contre les bactéries Aeromonas, Pseudomas, Columnaris, Flexibacter et autres.
– Furanol : Sans cuivre. efficace contre Aeromonas, Pseudomas, Columnaris, Flexibacter, streptocoques et autres.
Recommandé en cas de lésions rouges ulcéreuses, d’excavations tissulaires en cratère, de plaies, de nageoires rongées, de gonflements etc.

SERA :

– Backtopur :Action désinfectante et favorise la guérison. Pour traiter les maladies bactériennes typiques, telle queColumnaris, pourriture des nageoires, pourritures des branchies ainsi que les infection par des bactéries Aeromonas, Pseudomas.
– Mycopur : Lutte efficacement contre les mycoses (par ex. Saprolegnia) et les moisissures du frai dans l’eau douce.
Peut être utilisé pour les blessures externes, vers de la peau, des branchies et des écailles. Les invertébrés ne supportent pas le produit.
– Omnipur : Conditionneur d’eau à large spectre qui agit rapidement en toute sécurité contre presque tous les agents pathogènes rencontrés dans l’eau douce.

TETRA :

– Tetra Medica Lifeguard : Traitement multi-usage. Il soigne les maladies bactériennes, virales, fongiques et parasitaires, dès les premiers symptômes.
– Tetra Medica GeneralTonic : Infections bactériennes comme la pourriture des nageoires et les mycoses de la bouche; affections ectoparasitaires, dégénérescence de la peau, par ex. Costia et Oodinium; parasites de la peau et des branchies; plaies et blessures; éventuellement en cas de champignons comme Saprolegnia et Achlya.

©Texte : framboizz pour AQUA débutant sur base d’informations reprises dans le magazine Aquamag N°17

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophilie et après avoir fermé mon forum "AQUA débutant" sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que un forum à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum et je me dis que ça peut toujours et encore, aider quelqu'un. Toutefois, cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup avec le temps. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s