Le Betta Halfmoon Big Ear

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Habitat Naturel

Il n’en a pas, pour le Big Ear tout du moins. Cette espèce de Betta est juste une sélection aux grandes nageoires, parfois appelée  Dumbo ou encore parfois, oreilles d’éléphant. Le Betta Big Ear est le fruit du travail d’éleveurs Thaïlandais.

Cette « espèce » se caractérise par un hyper développement des nageoires pectorales souvent de couleurs plutôt douces et claires avec un petit dégradé ce qui renforce le visuel de la couleur de la robe du poisson.

Description et comportement

Il fait partie de la famille des Anabantoïdes. Il est un peu handicapé par rapport aux autres Betta pour nager, et ceci est dû à ses nageoires pectorales plus longues qui lui demandent un peu plus d’efforts pour se déplacer que les autres Betta.

Halfmoon  : Queue en demi lune

Big Ear : Grande nageoires pectorales

Il mesure 6 à 7 cm.

Maintenance

Un aquarium de 20/25 litres est parfait pour un sujet.

Température : 20 – 28 °C (ne jamais prendre les extrêmes pour le long terme) (28 à 30 pour la repro)
pH : 5,0 – 7,5 (6,5 ou 7 étant l’idéal) (6 pour la repro)
GH : 5 – 19
Il vit entre deux et trois ans

On pourra y mettre des plantes, il aime pouvoir dormir ou se cacher entre les plantes, cela le rassure. On peut toujours rajouter une petite racine également ou une petite pierre pas trop coupante afin d’éviter qu’il ne se déchire ses belles nageoires.

Il est cependant important que l’aquarium a un couvercle. Ne le remplissez pas tout à fait jusqu’en haut car comme tous les Betta,  il est nécessaire qu’il ait un accès occasionnel à la couche d’air humide qui se forme au-dessus de la surface de l’eau , (attention, toutefois c’est un excellent sauteur).

On fera un changement hebdomadaire de 10% de l’eau afin de maintenir un bac propre, ce qui évite pas mal de maladies si le bac est bien entretenu .

Nourriture 

Il mange de tout, mais préfère les nourritures vivantes (artémias, tubifexs, vers rouges, etc.).

Reproduction

Faisable.. mais pas certain que vous aurez un bébé Big Ear Halfmoon parfait en résultat.. Un couple de Big Ear que ce soit Big Ear spendens, plakat Big Ear ne donne jamais 100% de Big Ear, car il vient à la base, de manipulation humaine par divers croisements que les éléveurs Thaïlandais cherchent encore aujourd’hui à le parfaire..

Le mien, « bubulle » certainement un croisement plakat je pense.. acheté en magasin, il possède un défaut, sur la photo dans l’article, on ne voit pas vraiment, mais il a sa nageoire pectorale droite plus longue que la gauche que l’on voit bien sur la photo, résultat de manipulation de croisement au niveau des élevages, ce poisson en principe n’est pas conforme pour les critères d’un Big Ear à la vente, ce qui ne dérange pas du tout certains éleveurs à le ramener pour la vente en magasin, qui de plus maintenu dans tout petit verre ne se voit pas trop bien d’emblée et sera vendu plein prix même à 20 Euros parfois plus..

Mais mon bubulle est en pleine forme, et même si il a un défaut physique des critères du Big Ear on va dire.., il est en super forme et nage partout dans bac c’est le principal, moi je l’adore! voilà comment ils arrivent à les vendre plein pot tout de même sachant que peu de gens les rapporteront ou verront le défaut même..

 

©AQUA débutant

Betta splendens – Combattant

combattant

autre nom : Combattant du Siam.

Origine :

C’est un poisson venant de Thaïlande, réputé pour ses combats légendaires. Il vit en eaux stagnantes dans les cours d’eau lents du Cambodge.

Maintenance :

Petit aquarium de minimum 20L, dureté moyenne, pH neutre à acide (tolérant).Maintenance très facile (supporte plutôt bien les excès de nitrites mais pas à long terme!). La repoduction est facile à moyennement facile, selon les poissons (maturité sexuelle tardive chez les mâles).

Température : 24 à 30 °C

pH : 6 à 8 .

Description :

Corps fuselé, légèrement comprimé à l’avant, la bouche fait la moue. Il fait environ 5/6cm taille adulte et ses colorations sont multiples, il y a des variétés albinos dont le corps est blanc et les nageoires colorées, ou des variétés uni blanc, noir, jaune, bleu, vert, violet et même d’autres couleurs font leur apparition sur le marché. Le mâle est plus gros, et a de plus grandes nageoires par rapport à sa femelle, la coloration est également plus vive.

Comportement :

Le Betta est sociable avec des poissons type characidés, mais ne surtout pas mettre 2 mâles ensembles sinon ils se battent entre eux. Le Combattant ne s’entend pas avec les scalaires et encore moins avec les barbus de Sumatra qui détruisent ses splendides nageoires, il n’apprécie pas les poissons trop vifs, qui le stressent. il peut parfois se laisser mourir à cause de cela.
Sinon c’est un poisson de surface tranquille et paisible. Les femelles se tolèrent mais sont assez pugnaces selon leur caractère. Mâles comme femelles aiment se poser sur une feuille du décor pour faire la sieste.
Le betta saute, le bac doit être impérativement fermé.

Nourriture :

Il mange de tout, mais préfère les nourritures vivantes (artémias, tubifexs, vers rouges, etc.), très propices à la mise en condition pour la reproduction .

Repoduction

Placer dans un 20L le mâle avec des plantes et ci-possible un sol nu. Privilégier l’alimentation une semaine avant l’accouplement avec des nourritures vivantes, surtout pour la femelle. Placer celle-ci de sorte qu’elle soit hors d’atteinte du mâle (pondoir, cheminée de lampe à pétrole, séparation en verre, etc.), qu’ils puissent se voir mais pas se toucher pour que le mâle construise son nid (attention à ne surtout pas faire de courant à la surface du bac qui détruirait le nid, d’ailleurs vous pouvez mettre un morceau de polystyrène dans le bac et abaisser le niveau d’eau à 25 cm pour aider le mâle). Quand au bout de deux jours et uniquement quand la femelle a des bandes verticales sur ses écailles et qu’elle est pleine d’oeufs (apparition d’une toute petite boule blanche sous l’abdomen), la libérer. Bien surveiller l’accouplement qui dure environ deux heures. Une fois que l’accouplement s’est déroulé, enlever la femelle quand celle-ci s’éloigne constamment du nid et de son compagnon, si vous la laisser, elle peut manger la ponte ou se faire tuer par le mâle qui protège sa progéniture. Le temps d’incubation est de 38H environ, après quoi les oeufs éclosent et les larves restent suspendues au nid, ne surtout pas enlever le mâle qui prend soin de ses juvéniles pendant une semaine après quoi vous pourrez le retirer. Les jeunes se nourrissent de micro plancton présent dans les plantes, puis de nauplies fraichement écloses. Bien changer l’eau toute les semaines ou du moins en rajouter de sorte qu’il n’y ai pas trop de nitrites.

La reproduction n’est pas très difficile, l’élevage des jeunes pose souvent problème, surtout à propos du nourrissage.

C’est un bélontiidé donc il possède un labyrinthe, organe respiratoire qui permet à ce poisson de respirer notre air et de le recracher sous forme de bulles. C’est pourquoi il est indispensable de laisser une surface d’air entre la surface de l’eau et le couvercle éventuel.

Belphegor © AQUA débutant