Utricularia graminifolia

utricularia.jpg

Photo source

Description

De la famille des plantes aquatiques vivaces insectivores, soyez de suite rassuré, elle ne mangera, ni crevette ni escargot.
Cette famille se caractérise notamment par la présence d’outres uniques que portent les plantes.
Les outres de l’espèce se forment peu de temps après la plantation dans l’aquarium.
Les feuilles sont de couleur verte intense.
Son développement en largeur formera un très joli tapis gazonnant.

Maintien

Température de 16 à 28 °C
pH de 6 à 7,5
GH de 4 à 15
KH de 3
Sa taille : de 2 à 5 cm environ
Éclairage : moyen à intense
Préfère le C02
Le substrat sera riche ou il faudra prévoir une fertilisation avec du fer chélate.

Il est préférable de l’acheter en pack de culture sans substrat.
Si la tendance actuelle est de la planter directement dans le sol, il est nettement conseillé de la cultiver accrochée à un support. En effet, sa culture sera plus stable, sa couleur plus vive et une meilleure croissance. Certains producteurs la commercialisent directement fixée sur un support pour ces raisons.

Si la plante se plaît, elle va coloniser le sol ou son support, sous forme de tapis gazonnant.
Il suffira alors de prélever des morceaux de quelques centimètres carrés et de les replanter pour la multiplier.

Attention, la présence d’escargots est à proscrire, car ceux-ci vont dévorer la plante avant qu’elle ne pousse..

Conclusion

Très jolie plante à utiliser dans les bacs plantés ou paysagés, assez exigeante tout de même sur beaucoup de point.
Les aquariophiles qui réalisent des bacs en Aquascaping utilisent très souvent cette plante.
Pour les bacs Nano utilisés pour élever des crevettes, elle est un joli élément de décors et de cachette.

Plante exigeante.

©Texte AQUA débutant

Riccia Fluitans

val04.jpg

C’est une plante qui est très productrice d’oxygène, elle vient d’être redécouverte depuis peu de temps sous la forme immergée surtout pour l’aquascaping afin de constituer de superbes gazons.

Description

Riccia fluitans est présente en Europe, Amérique et Asie.
Elle adore les milieux peu profonds, vaseux et riches en matières organiques. Mais également, aime les eaux stagnantes où on la retrouve en plante flottante.

Les organes végétatifs de cette plante se composent d’un enchevêtrement de branches linéaires, allant du vert clair au vert foncé. Si la plante se plaît, on la retrouve bien active toute l’année.

Exigences :

Un GH de 5 à 7 est apprécié par cette plante qui épanouie dans une eau plutôt douce à neutre avec un PH de 6,5 à 7,5 maxi.
Évidemment elle a besoin de substances nutritives qui lui sont nécessaire à son développement dans nos bac.
Le dioxyde de carbone sera également très apprécié (C02).
Cependant elle n’apprécie pas du tout un taux de nitrate élevé ou un taux de phosphate élevé.
Elle demandera également en version immergée dans nos bac, un éclairage plutôt intense.

Il arrive cependant que sans raison apparente et avec toutes les conditions requises, la Riccia Fluitans disparait mystérieusement, alors qu’à l’origine ce n’est pas une plante hyper compliquée à cultiver si les conditions sont réunies.

L’algue verte est sa pire ennemie qui l’étouffe. De fréquents changements d’eau sont nécessaires et bénéfiques.

Utilisation :

Elle est très appréciée pour ses qualités décoratives en aquascaping surtout et pour ses qualités épuratrices.
Sa culture en mode immergée fixée sur un support par un fil de pêche pas trop serré sur une pierre ou une racine, permet de recomposer un paysage aquatique bien sympathique dans nos bacs.
L’entretien se résume à la tonte de ce tapis vert.

En mode flottante, elle devient le refuge idéal pour les alvins de vivipares ou les nids de bulle des Osphronemidae.

En animalerie on vous propose la Riccia Fluitans conditionnée en sachet, en boite ou sur un support immergé prêt à l’emploi.
Évitez surtout les lots où la plante présente une couleur jaunâtre ce qui serait un signe de souffrance et de difficulté à la faire redémarrer chez vous.

Plante assez exigeante à cultiver.

©Texte : framboizz pour AQUA débutant

Micranthemum umbrosum

umbrosum.jpg

Photo source

Description

Micranthemum umbrosum est une plante à tige à petites feuilles rondes originaire d’origine d’Amérique Centrale, Sud des U.S.A.
De la famille des Marsileceae.

Maintien

Hauteur jusque 15 à 30 cm
Température de 18 à 28°C mais préfère entre 22 et 24°C
pH de 5 à 7
GH de 4 à 12
Demande un éclairage intense pour une bonne croissance
Si un sol nutritif et du C02 présent dans le bac, la croissance sera sublime.
Si pas de sol nutritif, elle peu tenir tout de même dans un sable avec de l’argile ou une fertilisation.
Le C02 est presque indispensable pour la conserver à long terme.
Si le pH dépasse les 7, elle risque de périr rapidement, très sensible aussi aux algues filamenteuses faites donc attention aux nitrates et phosphate présents dans votre bac, cela pourrait être une cause de la perdre facilement.

Conclusion

Très jolie plante, attention aux algues.
Il est possible de la placer en milieu de bac pour la laisser pousser naturellement, où sinon, il faudra bien la tailler régulièrement pour la mettre en premier plan.

Plante exigeante à cultiver.

©Texte : AQUA débutant

Lilaeopsis carolinensis

carolinen.jpg

Photo source

Description

De la famille des Apiaceae.
Elle est d’origine du Continent : Amérique du Nord et Europe
De la Région : Etats du Sud-Est, Louisiane, Arkansas, Mississipi, Virginie, Floride, Caroline.

Maintien

Hauteur : 5 à 10 cm
Température de 22 à 26 °C
pH de 6 à 8
GH de 2 à 14
Cette plante est idéale pour créer des avants plans,
Utilisée en bouquet isolé dans des bacs Nano par exemple.
L’éclairage devra être intense pour favoriser sa croissance.
Sol nutritif obligatoire et si du C02 elle sera rapidement très jolie.
Comme toute les plantes si elle est maintenue dans des conditions optimales, la plante se multipliera par des rejets latéraux assez rapidement. Sinon la croissance est assez modérée.
Ne pas trop enfouir le collet (zone entre les feuilles et les racines).

Conclusion

Jolie plante qui fait un très bel effet de gazon si maintenu dans les conditions optimales.
Attention très fragile et parfois disparait aussi.

Plante assez exigeante.

©Texte AQUA débutant

Hygrophila pinnatifida

Hygrophila pinnatifida

Introduite récemment en aquariophilie, Hygrophila pinnatifida est en passe de rejoindre le rang des grands classiques des plantes d’aquarium.
Ses feuilles originales et harmonieusement lobées, ses tons colorés et son port gracieux l’ont récemment propulsée parmi les plantes les plus en vogue dans l’aquascaping.

Description

H. pinnatifida a un aspect assez spécial, en effet elle forme des buissons aérés de tiges assez courtes qui dépassent rarement les 30 cm, et ses longues feuilles forment un angle aigu avec la tige, si bien qu’elles la dépassent en hauteur.
La plante a un aspect brunâtre, car ses feuilles sont vert foncé virant sur le brun-rouge au-dessus et rose foncé sur le dessous.
On la retrouve dans les ruisseaux à faible débit, dans une eau peu profonde et en situation plutôt très ensoleillée.
Elle peut y subir des variations de niveau d’eau, et pousse aussi bien dans l’eau que dans les zones de bord de ruisseau, dans à peine quelques centimètres d’eau, une partie du feuillage évoluant à l’air libre.

Maintien

Température : de 20 à 28 degrés, (idéalement entre 24 et 26 degrés)
pH : 5,5 à 8
GH : 5 à 20
Lumière intensive
C02 obligatoire (très gourmande en gaz carbonique)
Sol nutritif recommandé (mais pas le plus important)

Dans les conditions optimales, sa croissance peut être relativement rapide, même si elle est plutôt réputée comme plante à pousse lente.
Elle produit de nombreux rejets latéraux qu’il est conseillé de tailler régulièrement pour garder son port dense.
Elle forme régulièrement des racines le long de la tige, et son bouturage est assez facile : les fragments ainsi taillés peuvent être replantés pour la multiplier. Elle peut même être cultivée comme une « épiphyte » aquatique, les racines s’accrochant facilement au décor ou une pierre.

Conclusion

Magnifique plante et pas compliquée si les exigences sont présentes pour son maintien.
Très jolie plante de plus en plus utilisée par les aquascapers pour leur bac planté.

Plante exigeante

Hygrophila difformis

difformis.jpg

Description

l’Hygrophila difformis est d’origine de l’Asie du Sud-Est, Inde, Thailande, Indo-Malaisie.
De la famille des Acanthaceae.
Ces feuilles sont solidaires d’une grosse tige qui se caractérise par sa fragilité tellement elle est cassante.
Il conviendra donc de prendre soin de la manier avec une grande délicatesse lors de la plantation.

Maintien

Peut atteindre 50.0 cm à 80.0 cm
Température de 15 °C à 30 °C
pH de 6 à 7
GH de 2 à 10
Sol nutritif recommandé
Lumière intense et apport de C02 recommandé
A mettre uniquement en arrière plan
La reproduction de l’Hygrophile des Indes est simple et rapide. Cette dernière se fait par bouturage.

Conclusion

Excellente plante pour les gros volumes de bac.
Les alvins y trouvent un bon refuge, si toutes les conditions sont requises, c’est une plante qui pousse très rapidement.
Juste faire attention qu’elle ne fait pas de l’ombre aux autres plantes.
Elle combat très bien les algues aussi.

Plante difficile à cultiver si les conditions ne sont pas requises, sinon pas très compliquée et même envahissante.

©Texte : AQUA débutant

Hemianthus micranthemoides

Micranthemoides.jpg

Description

Hemianthus micranthemoides est belle plante aquatique connue pour sa coloration vert brillant de lumière et de minuscules feuilles rondes. Elle pousse naturellement dans les voies navigables du Sud-Est des États-Unis et en Amérique centrale.
Hemianthus micranthemoides est aussi communément appelée Herbe Pearl, larmes de bébé.
Appelée communément par les aquariophile une HM.
C’est une plante également rampante.

Maintien

Taille : de 20.0 cm à 40.0 cm environ
A besoin d’un bon sol nutritif, du C02 et une lumière intense
pH de 6 à 7
GH de 2 à 15
Température : 22 à 30°C maxi
A mettre en arrière plan ou milieu, si on la place à l’avant plan, ce sera alors dans un bac densément planté avec toutes les conditions requises, et on la taillera régulièrement pour en faire un tapis dense par exemple en avant plan de bac.
On peut aussi l’utiliser pour les petits bacs nano, soit en tapis, soit en plante de fond.
N’aime pas les algues filamenteuses, il est difficile de les enlever sur cette plante sans casser un maximum de pousses.

Conclusion

Fait partie des plantes exigeantes, mais une fois en place avec les conditions requises, elle est magnifique..
Je l’ai placée à l’avant plan de mon bac pour en faire un tapis dense puisque mon éclairage me permet de la cultiver de cette façon.
Elle est même envahissante dans mon 180 litres, je suis obligée de la tailler toutes les semaines pour conserver une hauteur correcte de tapis.
Il vaut mieux la mettre à l’arrière du bac ou au milieu du bac, à moins d’en faire également un tapis d’avant plan assez dense, mais cela demande pas mal d’entretien.
Par contre j’ai mis quelques pousses dans le Nano de 25 litres avec juste un sol ADA et une lumière ECO aquario de 11 watt, elle pousse correctement, mais lentement par rapport au 180 litres où il y a du C02 et un éclairage intense, la différence est tout de même importante au niveau de la pousse entre ces deux bacs.

Plante exigeante à cultiver.

©Texte : AQUA débutant