Rotala wallichii

rotala_wallichii.jpg

Photo source

Description

La Rotala wallichii est une plante à tige palustre, d’une longueur de 35 à 45 cm, la tige est plutôt brunâtre, marquée d’un léger sillon. Les feuilles sont disposées en verticilles et changent de morphe suivant leur forme de culture.
Émergées, elles sont de forme linéaires et de couleur vert olive, de 1 cm de long pour 1,5/2 cm de large.
Elle fait partie de la famille des de Lythraceae .

Immergées, elles sont pennatiformes, rouge brunâtre, jusque 2,5/3 cm de long et plus abondantes que la culture émergée..
La fleur solitaire est de couleur rosée. Elle est portée par un court pédoncule.

Elle est d’origine du Sud-Est asiatique, du Nord-est de l’inde jusqu’en Malaisie. On la retrouve dans les zones marécageuses et les petits cours d’eau.

Maintenance

Température de 22 à 28 degrés
pH de 5 à 7
GH de 1 à 13
Éclairage : intense
C02 : indispensable
Sol nutritif : indispensable
Engrais liquide : recommandé

Attention elle est délicate, mais idéale pour réaliser des massifs colorés dans un beau bac planté.
Elle ne développera sa couleur particulière que si les conditions de lumière en quantité et qualité, sont au rendez-vous à sa maintenance.
On conseillera un sol nutritif avec un apport de C02, et par la suite, un engrais liquide est fortement conseillé.
C’est une plante d’eau douce et acide.
Attention à ne pas la mettre dans un bac ou les espèces de poissons sont herbivores, sinon elle sera broutée et abimée.

Attention de bien la planter espacée entre chaque tige, afin que la lumière parvienne jusqu’au pied.
L’idéal, est d’en faire un massif d’une vingtaine de tiges.
On la bouture en prélevant des pousses latérales qui se développent spontanément.
C’est une plante pour des aquariums de volumes moyens à grands.

Conclusion

En respectant les conditions de culture, la Rotala wallichii donne de très jolis résultats au niveau des massifs.
C’est une plante très décorative qui donne un beau contraste avec les plantes de ton vert.

Attention, elle est sensible aux algues, et surtout si les conditions de culture ne sont pas toutes appliquées.
Évitez de la mettre à côté de plantes à fort développement, sous peine de la voir dépérir.

Plante assez exigeante à cultiver..

©Texte : AQUA débutant

Rotala rotundifolia

rotala rotundifolia

Est une plante d’aquarium classique. Alors que ses origines sont en Asie du Sud, où elle pousse comme une mauvaise herbe dans les rizières et les sols humides, elle peut maintenant être trouvée dans de nombreuses parties des États-Unis. Aux États-Unis, elle a été introduite avec des graines de riz expédiées aux États-Unis du sud.
Elle possède de petites feuilles bien rondes, qui peuvent changer d’aspect suivant le mode de culture.

Cette plante peut être différencié de la Rotala indica par les différences dans les inflorescences des deux espèces.
La Rotala rotundifolia porte des groupes d’inflorescence terminale tandis Rotala indica a des fleurs solitaires sur l’axe des feuilles.
La Rotala rotundifolia est maintenant l’une des plantes d’aquarium les plus couramment disponibles.

Maintien

Sous une forte luminosité, la partie supérieure prendra une jolie couleur rose clair à rose foncé et les feuilles seront plus denses.
Sous éclairage faible les feuilles resteront plus petites et rondes, et la couleur restera verte également.
Un sol nutritif est plutôt nécessaire et un apport de C02 vous feront apprécier la beauté de cette plante qui se développera magnifiquement.

Une température allant de 24 °C à 30°C, un pH allant de 6 à 8 et une dureté allant de 3°d GH à 15°d GH.
La Rotala rotundifolia est surtout utilisée pour l’arrière du bac ou le milieu, on peut la tailler régulièrement et replanter les tiges que l’on vient de couper dans le sol pour en faire un beau buisson bien dense ou encore en faire un autre buisson dans une autre partie du bac.
Sur certaines tiges on verra des racines blanchâtres qui se développent et vont s’enfoncer vers le sol pour donner naissance à d’autres nouvelles pousses.

Pour la plantation il faut les planter tige par tige, chaque 1 à 2 cm afin de permettre à la lumière de pénétrer jusqu’au sol. Au plus la lumière pourra pénétrer au sol au plus la plante sera coloré sur la longueur de la tige, en bouquet pas assez aéré, on s’aperçoit qu’il n’y a que la tête des tiges qui est coloré sous une lumière intense.
Déjà, que la base même sous lumière intense reste souvent de couleur verte car elle s’intensifie rapidement en buisson, et à un moment ou un autre, si l’on ne change pas le buisson par de nouvelles pousses pour en faire un nouveau, il ne laissera plus passer la lumière.

Conclusion

Cette plante prend une certaine couleur et un certain aspect au niveau des feuilles, suivant la culture que l’on va lui offrir.

Plante moyennement exigeante.

©Texte : AQUA débutant