Crevette Macrobachium Gracilisrostre

Crevette Macrobachium Gracilisrostre
(Crevette berlingot)
macrobaPhoto de apistoworld

 

La crevette berlingot, Macrobrachium gracilostre, doit son nom commun à ses rayures qui rappellent fortement le célèbre bonbon pour les plus gourmands d’entre-nous.
Cette crevette plait beaucoup aux aquariophiles et sa beauté en fait sa popularité grandissante.
On la retrouve dans la région Pacifique où la crevette berlingot a été retrouvée parmi quelques îles nombreuses de cette région.
On la retrouve surtout dans les rivières à moins de 400 mètres d’altitude et situées en plaine, les cascades font office de barrage limitant leur répartition au-delà de cette altitude.
Qu’il s’agisse le Java, Bornéo, Sulawesi pour l’Indonesie, Taiwan, les Vanuatu ou en Nouvelle-CalédonieDescription

Le rostre est fortement dentelé (presque 10 dents sur la face dorsale, environ 6 en arrière de l’orbite oculaire et 2 dents sur la face ventrale), il est légèrement convexe et ne dépasse pas la longueur du scaphocérite (l’écaille antennaire).
Les femelles atteignent cinq centimètres avec des pinces fines et courtes.
Les mâles atteignent les sept centimètres environ de longueur de corps avec des pinces symétriques de belles tailles.
Ils mesurent environ une longueur totale de 11 à 12 cm.

Maintenance

Un volume de 200 litres est nécessaire pour la maintenance d’un harem.
Afin de maintenir l’espèce dans les meilleures conditions, il est nécessaire pour du long terme d’opter ce volume.
Cette espèce a un caractère bien affirmé pour le genre (Machrobachium).
Un tel volume peut abriter soit : 2 couples, soit, un harem (un mâle avec trois ou quatre femelles).
La surface au sol doit donc être privilégier vous l’aurez compris, pour sa maintenance correcte.

La qualité et la propreté de l’eau sont également des facteurs importants pour la maintenance de l’espèce.
Les changements d’eau hebdomadaire au minimum de l’ordre de 10% à 20% ne doivent pas être négligés.
Une eau avec un ph basique, de 7 à 7, 5 de pH, une dureté totale faible à moyenne de 4 à 8,5 de GH ainsi qu’une température de l’aquarium de 24 à 25 degrés conviennent bien à la crevette berlingot

Attention aux métaux lourds dans l’eau du robinet, les crevettes y sont vraiment très sensibles, il faut absolument utiliser dans ce cas un conditionneur d’eau.
Comme pour toutes les espèces de crevettes, il est possible d’introduire dans le bac quelques feuilles de Catappa de temps à autre pour leurs vertus bienfaitrices et comme complément alimentaire, voir même décoratif.

Attention aux bac ouverts, elles peuvent s’enfuir facilement surtout par curiosité.

Le décor de l’aquarium pourra être d’abord d’ordre minéral et végétal.
Il est important que ce décor comporte de nombreuses cachettes (pour les sujets dominés ou en pleine mue qui seront donc plus fragiles et pourront s’y reposer) ainsi que des zones libres à l’avant du bac où elles peuvent évoluer tranquillement et permettre ainsi à l’aquariophile une observation de ses habitants.
Elles se font d’ailleurs un malin plaisir de compléter leur régime alimentaire en découpant à l’aide de leurs secondes paires de pinces, quelques algues filamenteuses qui pourraient trainer dans le bac.
Quelques roches volcaniques, galets, pierres non calcaires, racines, peuvent être introduites afin d’offrir de bonnes cachettes et constituer un magnifique environnement et très esthétique de surcroit.

Comportement

Des poissons peuvent être introduits pour la partie supérieure du bac, mais ils devront être très vifs.
Des poissons de petites et moyennes tailles, très rapides, excellents nageurs seront les plus adaptés avec les Macrobachium.
Les espèces de poissons plus lents et timides risquent d’être très vulnérables aux coups de pinces des crevettes qui ne vont pas hésiter une seule seconde à « attaquer ».

Les mâles berlingot comme tous les mâles de l’espèce Macrobachium sont très agressifs entre-eux. Rapidement, un dominant s’affirmera et on pourra le repérer par une taille plus importante que les autres mâles et aussi par ses pinces plus massives, par-contre, les mâles tolèrent les femelles très bien.

Reproduction

La reproduction se fait tout comme pour les Caridina Japonica, par un passage en eau salée, en eau douce il n’y aura pas de zoés. Les oeufs des femelles sont verts.
Avoir des femelles est assez compliqué. On trouve souvent en magasin des spécimens qui sont en fait des mâles.
Il est toujours préférable et pour être certain d’avoir des femelles de faire des échanges pour les aquariophiles passionnés de l’espèce ou fréquenter les bourses aquariophiles.
Ou encore voir avec les sites de VPC spécialisés qui pourraient « éventuellement » pour certains d’entre-eux, vous assurer de vous envoyer des femelles.

Nourriture

Active toute la journée en aquarium, autant la journée que lors de l’extinction des feux, en aquarium (ce n’est pas le cas dans la nature, elles sont plutôt diurne).
Les distributions de nourritures vont influencer son comportement et ses mœurs.

Un régime omnivore permet de varier les types d’aliments :
Elles mangeront aussi bien des paillettes du commerce, les comprimés, nourriture congelée (vers de vases, artémias etc..), chair de poissons frais, végétaux, feuilles d’orties etc… Le principal étant de bien varier la nourriture, mais cela vaut pour toutes les espèces de crevettes, il faut toujours varier la nourriture, cela garantie une très bonne croissance.

Conclusion

Attention donc, pas vraiment une crevette pour débutant en aquariophilie, malgré qu’elle soit très très jolie, notre intéressée a des exigences très importantes pour son maintien à long terme.
Ses compagnons de vie devront également être minutieusement pensés afin de ne pas les blesser gravement, ou pire, les faire mourir rapidement car elles n’hésiteront pas à les attaquer, d’où un besoin de vivacité des cohabitants…

Un petit article sur cette espèce extrêmement jolie et attirante pour un débutant en aquariophilie et qui voudrait maintenir des crevettes.
Il pourrait être utile à consulter afin d’en savoir plus sur sa « complexité ».
Et pour les aquariophiles confirmés, non négligeable à connaître également pour son maintien dans les meilleures conditions..

© Texte : AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophilie et après avoir fermé mon forum "AQUA débutant" sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que un forum à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum et je me dis que ça peut toujours et encore, aider quelqu'un. Toutefois, cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup avec le temps. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s