Crevette Pinocchio

Crevette Pinocchio
(Caridina gracilirostris)
graci.jpg
— La Caridina gracilirostris appelée communément « Crevette Pinocchio » ou encore « Crevette à nez rouge » est une crevette de l’espèce Caridina dont les zoés nécessitent un passage obligatoire en eau saumâtre pour la reproduction.
Sa robe est transparente avec quelques endroits rouges au niveau de la queue qui peuvent être de divers densités suivant les sujets, appelée Pinocchio car elle possède un très long rostre qui nous rappelle le nez de Pinocchio.
Cette crevette va supporter de quelques semaines à trois mois maximum une maintenance en eau douce mais pas beaucoup plus, si elle ne passe pas en eau saumâtre elle a de forte chance de mourir après quelques mois de maintenance.

— Son comportement est assez timide au départ de sa maintenance, mais laisse place par la suite si elle maintenue à plusieurs de la même espèce, à une observation des plus intéressantes.
Cette crevette peut se poser partout sur les plantes même hautes, se tient parfois à l’envers sur une plante avec la tête en bas, et parfois se donne à la nage libre partout dans le bac ce qui donne un joli spectacle dans le bac, un peu comme la Caridina Japonica en pleine euphorie au moment de la reproduction.
Elles peuvent parfois aussi s’attaquer aux plantes présentent dans le bac.

— La nourriture, comme pour toutes les autres crevettes du type caridina, légumes, congelés, granulés etc… Ne délaisse pas non plus une feuille séchée d’ortie, donné à l’occasion.

— Cette crevette mesure pour les mâle environ 3,5 cm et pour les femelles 4 cm
— La température se situe entre 20 et 28 degrés
— PH : 6,5 à 7,5
— GH : 8 à 15
— l’espérance de vie est de une année
— Maintenance de cette crevette, conseillée en eau saumâtre plutôt que en eau douce (5g de sel par litre d’eau.)

— Pour la reproduction, elle ne pourra pas être faite en eau douce, comme pour les caridina japonica, les zoés ont un besoin de passage en eau saumâtre, par contre toutes les huit semaines environ, la femelle portera des oeufs de couleur verte.

© Texte : AQUA débutant
© Photo : PhotoJP

Crevette Mandarine

Crevette Mandarine
( ex Crevette Caridina cf. propinqua)
Renommée dernièrement : Caridina thambipillai
img_1610.jpg
— la Crevette Caridina cf. propinqua, appelée communément « Crevette Mandarine » « Caridina sp Mandarine » de couleur orange prononcée pour le fond, un corps en transparence ponctué de traits et de points, pouvant aller du rouge au brun.

l’Espèce vient d’être renommée « Caridina thambipillai »

Les femelles comme la plupart des espèces de crevettes, sont un peu plus grandes que les mâles.

— Elle se sent plus en sécurité et à l’aise dans un bac bien planté, comme la plupart des crevettes.
Cette crevette aime beaucoup se retrouver sur la mousse de java.

— La femelle mesure au alentour des 3 cm
— Le mâle lui mesure au alentour de 2 à 2,5 cm

— PH : 6,5 à 8
— GH : 6 à 15

— La température se situe entre 20 à 25 degrés pour cette espèce.
— Comme pour toutes les crevettes, elle accepte les légumes, le congelé, et les aliments pour crevettes…

Il vient d’être établi qu’un passage en eau salée pour le développement des larves est nécessaire d’après les recherches faites sur cette espèce par les scientifiques qui viennent d’ailleurs la renommer en Caridina thambipillai

© Texte : AQUA débutant
© Photo : PhotoJP

Crevette Bambou

Crevette Bambou
(Crevette Atyopsis moluccensis)
img_2610
— La crevette Atyopsis moluccensis appelée communément « Crevette Bambou »ou « Crevette Cuivrée » est une crevette amphidrome,le développement larvaire se fait par passage en eau salée.
Elle appartient au genre Atyopsis.
C’est une crevette dite filtreuse, c’est à dire : à l’aide de ses soies déployées en éventail, elle va pouvoir capturer les micro-particules de nourriture qui se trouvent dans le courant de l’eau du bac.

— Attention cette crevette est souvent confondue avec l’Atyopsis Spinipes qui est pourtant une espèce bien différente de Atyopsis moluccensis mais vendu sous le nom de Crevette Bambou également, elle est pourtant moins colorée.
C’est donc une espèce détritivore comme un peu toutes les autres crevettes, mais à la particularité d’être filtreuse également.

— le mâle comme la femelle mesure aux alentours des 8 cm, mais elle est un peu plus grande que le mâle.

— PH : 6,5 à 7,5
— GH : 6 à 15
— La température est conseillée de 22 à 28 degrés

— Elle a une espérance de vie de 2 ans

— Pour la nourriture comme pour les autres crevettes, à varier le plus possible, légumes, granulés, congelé etc…

— Pour la reproduction, elle sera comme pour les Caridina Japonica, le développement larvaire devra se faire en eau salée, aucune reproduction à terme en bac d’eau douce ne sera possible.

© Texte : AQUA débutant
© Photo : PhotoJP

Crevette Crystal Black

Crevette Crystal black
(Caridina cf Cantonensis)

img_7811

— La crevette Crystal Black appelée également « Black Diamond », « Crystal Noire »…Est une crevette noire de 2 à 2,5 cm qui possède des bandes blanches plus ou moins larges, le long de la robe, et suivant la prononciation de blanc, le grade de la crevette devient de plus en plus important et recherché par les passionnés.
C’est évidemment une crevette qui provient d’une sélection.

— Les femelles sont plus grandes que les mâles pour cette espèce.

— La crystal black se sent bien dans un eau entre 18 et 25 degrés.

— PH de 6,5 à 7
— GH de 7 à 13

— L’espérance de vie serait de moins de 20 mois pour cette espèce.

— Cette crevette fait l’objet de sélection de plus en plus précise et poussée pour les amateurs de grades, et bien évidemment, cela rend l’espèce déjà sélectionnée au départ, de plus en plus fragile aux paramètres du bac.

— Pour faire de la reproduction de crevettes Crystal Black, un bac spécifique sera préférable et comme pour toutes les crevettes, un bac bien planté.
Les femelles garderont les oeufs jusque maturités, c’est à dire, entre 30 et 40 jours, avant de libérer les zoés (larves).
La reproduction n’est pas toujours évidente, parfois, après quelques jours de la ponte, les larves disparaissent du bac, on pense que cela pourrait être dû aux paramètres du bac, ce qui n’est pas encore très bien connu à ce jour pour faire de la reproduction ou peut être également, à cause de la sélection intensive de cette variété qui la rendrait bien plus fragile pour que les zoés parviennent à se développer.
Il est possible de provoquer la reproduction, en baissant la température à 18 degrés pendant plusieurs semaines et remonter ensuite aux alentours de 25 degrés.

— Au niveau nourriture, elle mangera, les artémias congelés, granulés spéciales crevettes, cachet de fond, légumes tel que : rondelle de courgette, lamelle de carotte crue, rondelle de concombre, brocolis etc…. A retirer après 24h maximum de l’aquarium si il en reste, pour éviter une pollution du bac.

© Texte : AQUA débutant
© Photo : PhotoJP

Crevette Atya Gabonensis

Crevette Atya Gabonensis

atya

Appelée aussi : Crevette cuivrée, bleu du Gabon, Crevette balai (à cause de ses soies aux Péréiopodes )

PH : 6 à 8
GH : 6 à 20
Température : 24 à 28 degrés le maxi
Taille adulte : 14 cm aussi bien pour le mâle que pour la femelle
Espérance de vie : 2 ans

— D’origine de l’Afrique de l’Ouest, ou encore de l’Amérique du Sud, cette crevette filtre les aliments par les Péréiopodes (pattes ambulatoires)qui comportent des soies en éventails filtrantes.

— C’est une espèce de crevette pacifique et timide même.

— Nous appelons ses éventails « des soies » qu’elle peut déployer justement en éventail pour capturer des particules de nourriture en suspension dans l’eau.

— Le fond de coloration est bleue ou gris et parfois blanc (souvent annonciateur d’une mue à venir).

— Elle aime les fort courant dans l’eau ou elle peut facilement filtrer les particules de nourritures, les cachettes telles que pierres où elle peut se cacher dessous, ou encore noix de coco.

— Attention à chaque mue, elle devient quasiment toute blanche.

— Une fois bien installée dans votre bac, elle se cachera bien moins la journée tel que le dit la légende, et se baladera volontiers dans tout le bac même en pleine journée.
— Cette crevette est grégaire, minimum 4 crevettes dans un bac de 200 litres.

— La reproduction de cette espèce passe par un état larvaire et ensuite en milieu salé, il n’y a donc pas de reproduction dans un bac d’eau douce.

— Elle peut facilement cohabiter avec des poissons de petites espèces sans aucun problème.

© Textes :  AQUA débutant
© Photo : PhotoJP

Crevette Macrobachium Gracilisrostre

Crevette Macrobachium Gracilisrostre
(Crevette berlingot)
macrobaPhoto de apistoworld

 

La crevette berlingot, Macrobrachium gracilostre, doit son nom commun à ses rayures qui rappellent fortement le célèbre bonbon pour les plus gourmands d’entre-nous.
Cette crevette plait beaucoup aux aquariophiles et sa beauté en fait sa popularité grandissante.
On la retrouve dans la région Pacifique où la crevette berlingot a été retrouvée parmi quelques îles nombreuses de cette région.
On la retrouve surtout dans les rivières à moins de 400 mètres d’altitude et situées en plaine, les cascades font office de barrage limitant leur répartition au-delà de cette altitude.
Qu’il s’agisse le Java, Bornéo, Sulawesi pour l’Indonesie, Taiwan, les Vanuatu ou en Nouvelle-CalédonieDescription

Le rostre est fortement dentelé (presque 10 dents sur la face dorsale, environ 6 en arrière de l’orbite oculaire et 2 dents sur la face ventrale), il est légèrement convexe et ne dépasse pas la longueur du scaphocérite (l’écaille antennaire).
Les femelles atteignent cinq centimètres avec des pinces fines et courtes.
Les mâles atteignent les sept centimètres environ de longueur de corps avec des pinces symétriques de belles tailles.
Ils mesurent environ une longueur totale de 11 à 12 cm.

Maintenance

Un volume de 200 litres est nécessaire pour la maintenance d’un harem.
Afin de maintenir l’espèce dans les meilleures conditions, il est nécessaire pour du long terme d’opter ce volume.
Cette espèce a un caractère bien affirmé pour le genre (Machrobachium).
Un tel volume peut abriter soit : 2 couples, soit, un harem (un mâle avec trois ou quatre femelles).
La surface au sol doit donc être privilégier vous l’aurez compris, pour sa maintenance correcte.

La qualité et la propreté de l’eau sont également des facteurs importants pour la maintenance de l’espèce.
Les changements d’eau hebdomadaire au minimum de l’ordre de 10% à 20% ne doivent pas être négligés.
Une eau avec un ph basique, de 7 à 7, 5 de pH, une dureté totale faible à moyenne de 4 à 8,5 de GH ainsi qu’une température de l’aquarium de 24 à 25 degrés conviennent bien à la crevette berlingot

Attention aux métaux lourds dans l’eau du robinet, les crevettes y sont vraiment très sensibles, il faut absolument utiliser dans ce cas un conditionneur d’eau.
Comme pour toutes les espèces de crevettes, il est possible d’introduire dans le bac quelques feuilles de Catappa de temps à autre pour leurs vertus bienfaitrices et comme complément alimentaire, voir même décoratif.

Attention aux bac ouverts, elles peuvent s’enfuir facilement surtout par curiosité.

Le décor de l’aquarium pourra être d’abord d’ordre minéral et végétal.
Il est important que ce décor comporte de nombreuses cachettes (pour les sujets dominés ou en pleine mue qui seront donc plus fragiles et pourront s’y reposer) ainsi que des zones libres à l’avant du bac où elles peuvent évoluer tranquillement et permettre ainsi à l’aquariophile une observation de ses habitants.
Elles se font d’ailleurs un malin plaisir de compléter leur régime alimentaire en découpant à l’aide de leurs secondes paires de pinces, quelques algues filamenteuses qui pourraient trainer dans le bac.
Quelques roches volcaniques, galets, pierres non calcaires, racines, peuvent être introduites afin d’offrir de bonnes cachettes et constituer un magnifique environnement et très esthétique de surcroit.

Comportement

Des poissons peuvent être introduits pour la partie supérieure du bac, mais ils devront être très vifs.
Des poissons de petites et moyennes tailles, très rapides, excellents nageurs seront les plus adaptés avec les Macrobachium.
Les espèces de poissons plus lents et timides risquent d’être très vulnérables aux coups de pinces des crevettes qui ne vont pas hésiter une seule seconde à « attaquer ».

Les mâles berlingot comme tous les mâles de l’espèce Macrobachium sont très agressifs entre-eux. Rapidement, un dominant s’affirmera et on pourra le repérer par une taille plus importante que les autres mâles et aussi par ses pinces plus massives, par-contre, les mâles tolèrent les femelles très bien.

Reproduction

La reproduction se fait tout comme pour les Caridina Japonica, par un passage en eau salée, en eau douce il n’y aura pas de zoés. Les oeufs des femelles sont verts.
Avoir des femelles est assez compliqué. On trouve souvent en magasin des spécimens qui sont en fait des mâles.
Il est toujours préférable et pour être certain d’avoir des femelles de faire des échanges pour les aquariophiles passionnés de l’espèce ou fréquenter les bourses aquariophiles.
Ou encore voir avec les sites de VPC spécialisés qui pourraient « éventuellement » pour certains d’entre-eux, vous assurer de vous envoyer des femelles.

Nourriture

Active toute la journée en aquarium, autant la journée que lors de l’extinction des feux, en aquarium (ce n’est pas le cas dans la nature, elles sont plutôt diurne).
Les distributions de nourritures vont influencer son comportement et ses mœurs.

Un régime omnivore permet de varier les types d’aliments :
Elles mangeront aussi bien des paillettes du commerce, les comprimés, nourriture congelée (vers de vases, artémias etc..), chair de poissons frais, végétaux, feuilles d’orties etc… Le principal étant de bien varier la nourriture, mais cela vaut pour toutes les espèces de crevettes, il faut toujours varier la nourriture, cela garantie une très bonne croissance.

Conclusion

Attention donc, pas vraiment une crevette pour débutant en aquariophilie, malgré qu’elle soit très très jolie, notre intéressée a des exigences très importantes pour son maintien à long terme.
Ses compagnons de vie devront également être minutieusement pensés afin de ne pas les blesser gravement, ou pire, les faire mourir rapidement car elles n’hésiteront pas à les attaquer, d’où un besoin de vivacité des cohabitants…

Un petit article sur cette espèce extrêmement jolie et attirante pour un débutant en aquariophilie et qui voudrait maintenir des crevettes.
Il pourrait être utile à consulter afin d’en savoir plus sur sa « complexité ».
Et pour les aquariophiles confirmés, non négligeable à connaître également pour son maintien dans les meilleures conditions..

© Texte : AQUA débutant

Crevette Crystal Red

Crevette Crystal Red
(Caridina sp. crystal red)
bluepearl

— Appelée communément : Red crystal, elle appartient à l’espèce Néocaridina et a été produite à partir des souches de crevettes Bee.

PH : 6 à 7
GH : 4 à 10
Température : 21/22 degrés
Mâle : 2,5 cm
Femelle : 3 cm
Espérance de vie : 2 ans environ
Grégaire : pas moins d’un groupe de 6

— C’est une bonne mangeuse d’algues, ne renie pas et d’ailleurs comme toutes les autres crevettes, sur une fine rondelle de carotte de temps à autres, une tranche fine de concombre, une fine tranche de courgette pochée etc… Elles affectionnent particulièrement aussi les pastilles à base de spirulines.
Ils faut toutefois éviter la suralimentation de cette espèce qui pourrait être une cause de décès.

— Pour avoir de la reproduction, il faut évidemment un bac spécifique genre Nano sans poissons surtout, le bac doit être bien planté, avec de la mousse de java par ex ou voir de la riccia.
Les femelles sont un peu plus grandes que les mâles et le ventre bien plus rebondi aussi, elles vont porter les oeufs pendant une période de deux à trois semaines, les alvins vont naître développés directement avec une taille d’environ 1,5 mn donc il n’y a pas de stade larvaire, elles vont pondre tous les deux à trois mois environ, et peuvent avoir jusque 30 petits également.

— Attention toutefois cette espèce peut s’hybrider avec d’autres espèces comme les crevettes Bee,Tigrées ainsi que Zébrées, il est donc indiqué de ne pas mélanger cette espèce si on veut une reproduction de red crystal pure souche.

— Il y a actuellement différentes sortes de red crystal, elles sont dénominées par grade, en effet, le fond de coloration est composé de bandes de couleur rouge intense séparées par des anneaux sur le corps plus ou moins réguliers d’un blanc éclatant ou de zones transparentes, plus le blanc éclatant est présent sur la robe de la red crystal, plus la crevette sélectionnée a de valeur, on dit alors qu’elle a un grade A, B, C, S, SS…, plus le grade est élevé, plus la crevette coûte de l’argent à l’achat.

© Texte : framboizz pour AQUA débutant
© Photo : PhotoJP pour AQUA débutant