La peste du discus

La peste du discus serait simplement due à une mauvaise qualité de l’eau..

Le stress des poissons ouvre alors la porte à des infections en chaîne.
Le discus présente très souvent un voile blanc sur les yeux lors d’un épisode de peste. Il a également les nageoires collées et un assombrissement des couleurs qui est le premier signe de « la peste du discus ».
Ce symptôme peut avoir plusieurs origines, un stress dû à une mauvaise qualité de l’eau.
La bonne nouvelle est que les discus peuvent quand même en une dizaine de jour guérir de cet épisode difficile.

Description de la maladie.. 

Les individus qui en sont atteints montrent un « assombrissement rapide des couleurs des discus accompagné d’une production importante de mucus se détachant progressivement du corps.
L’ensemble des individus est atteint et se regroupe dans un coin de l’aquarium.
Les poissons sont apathiques, leur respiration est accélérée et l’appétit disparait rapidement.

Lors d’épisodes de « peste » chez le discus, une grande majorité des poissons est atteinte dans un laps de temps très rapide.
On dit que la maladie est contagieuse ou encore qu’elle est due à une attaque bactérienne massive ou foudroyante.

Cause très probable..

Cependant il ne faut jamais oublier non plus que lorsque 100% des individus d’une population sont atteints dans un laps de temps très rapide, la cause la plus probable est une mauvaise qualité de l’eau.
C’est une règle épidémiologique de base.

Il y a un paramètre qui est très important pour le discus, c’est le KH.

Les discus supportent extrêmement mal la variation brutale des conditions physico-chimiques du milieu, que l’eau soit douce ou dure au départ.

Leur stress permet d’expliquer :
— l’Assombrissement des couleurs
— La production massive de mucus
Cette abondance de mucus permet au poisson de se protéger de l’agression et du milieu lui-même lorsqu’il devient défavorable.
— Le comportement des poissons, totalement compatible avec la recherche de la zone du bac la moins stressante.
Selon les cas cette zone peut se retrouver au fond du bac, en surface, ou bien ailleurs.
Les observations montrent que tous les poissons s’y retrouvent en même temps.
— La mortalité faible en général ou étalée dans le temps. Les individus à l’immunité la plus fragile sont les premiers touchés, alors que les individus les mieux armés peuvent surmonter ces changements brutaux.

L’observation des poissons morts lors de ces épisodes montrent qu’une grande quantité d’agents pathogènes de nature extrêmement variable se développe : il n’en existe vraisemblablement pas un unique à l’origine de ces symptômes.
L’apparition de ces agents pathogènes est probablement secondaire à l’affaiblissement des individus touchés.

Traitement de la maladie..

Le premier réflexe à avoir est de s’assurer que la température de l’eau est bien stable et au dessus de 30 degrés.
On conseille parfois d’aller jusque 32 degrés.

Il s’agit ensuite de rétablir le pouvoir tampon en ajoutant des pierres calcaires dans l’eau ou du sable corail, voir en dernier lieu car difficile à gérer, des produits du commerce destinés à faire remonter le KH. Il ne faut généralement pas faire de changement d’eau comme on peut l’entendre dire ! Les poissons viennent de subir des variations brutales des conditions physico-chimiques de leur milieu, ils n’ont nul besoin de subir d’autres stress d’origine environnementale.
Le KH peut mettre plusieurs jours à revenir à une valeur satisfaisante (>2°degré allemand).

Dans un second temps, il faut ajouter des produits destinés à protéger et à renforcer l’action protectrice du mucus.

Enfin, il faut traiter les poissons contre les surinfections éventuelles, souvent en cause lors de mortalité.
D’où le choix d’un produit de traitement à large spectre.

La duré de rétablissement des discus après un épisode de « peste du discus » est d’au moins dix jours.
Il faut être patient. D’après les observations, les poissons atteints qui guérissent ne développent plus jamais la maladie.

Conclusion..

L’appellation de cette maladie mériterait un autre nom que « peste du discus », car elle apparait lors d’erreurs multiples et accumulées.
Attention donc aux changements brutaux de paramètres pour les discus, surtout le KH et faire des entretiens réguliers d’eau.

© Texte : framboizz, informations reprises : L’aquarium à la maison N°90

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophilie et après avoir fermé mon forum "AQUA débutant" sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que un forum à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum et je me dis que ça peut toujours et encore, aider quelqu'un. Toutefois, cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup avec le temps. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s