Tétra Cristal Rouge (hyphessobrycon haraldschultzi)

Hyphessobrycon-Araguaia-HJ-Chen

Photo source

Son habitat naturel..

Endémique de Araguaia de rio, le principal affluent du rio Tocantins dans le bassin inférieur Amazone au Brésil central et occidental, bien que les informations recueillies pour les endroits répertoriés de l’espèce complète ne sont pas encore tout à fait claires.

On sait que son endroit type est éIlha do BananalGoiazBrésil, en référence à l’île de Bananal, la plus grande île fluviale du monde, qui est formée à partir de la dichotomie de l’Araguaia dans l’état du Tocantins sud-ouest.

Très peu d’informations semblent exister pour son lieu d’habitation précis, mais il habite probablement des affluents mineurs, des mares et des bras morts de lacs plutôt que les principaux lits des rivières.

Dans le bassin Araguaia ces habitats contiennent généralement de l’eau douce, légèrement acide avec un substrat recouvert d’une couche de feuilles et de branches tombées qui forme une sorte de litière sur le fond de l’eau et donne une colonie de microbes très intéressante pour la nourriture des alvins.

Ilha do Bananal à Rio Araguaia
Rio-Javaes-Araguaia-Tocantins-Arthur-Verser
Description et comportement

Il fait partie de la famille des characidés. Adulte il mesure 2 à 2,5 cm. Les femelles sont plus un peu plus rondes et plus grandes que les mâles.
Il est de nature très calme. Il est mieux de le maintenir aux côtés de characidés de même taille qui demandent les mêmes paramètres et pas de Cichlidés prédateurs surtout. C’est un poisson grégaire. Il est d’un rouge très intense après quelques semaines de maintenance dans l’aquarium et d’une bonne acclimatation. Il est du plus bel effet dans un bac amazonien .

On le retrouve commercialisé sous le nom de Tétra cristal rouge, ou red crystal, ou encore H. sp. Rouge Araguaia, ou H. sp. Araguaia ou encore le Tétra de Schultz.
Il est parfois confondu à tort avec le Tétra fantôme rouge (Hyphessobrycon sweglesi) ou le Tétra Serpae(Hyphessobrycon eques).

Maintenance

A partir d’un volume de 54 litres minimum pour 8 à 10 sujets. Si on souhaite partir sur 15 ou 20 sujets pas moins 96/100 litres pour le volume du bac.
On ne les maintiendra pas en dessous de 8 à 10 sujets, au plus grand nombre ils seront, au mieux ce sera pour eux et pour nous en tant que aquariophile également. En effet, le comportement sera intéressant à observer car plus naturel.

Température : 20 – 28 °C
pH : 5 à 7
GH : 2 à 10

Pour un bac idéal, le maintenir avec un sol de « sable de Loire » par exemple, des racines et du bois flotté.
Il peut également être dans un bac bien planté, on y introduira quelques feuilles séchées de catappa, chêne ou fruits d’aulne qui en se décomposant vont provoquer une colonie de microbes. Ces micro-organismes vont fournir une source de nourriture secondaire précieuse pour les alevins, et de plus, les substances humiques libérées par les feuilles en décomposition sont également considérées comme bénéfiques.
Une filtration douce à moyenne est recommandée même si un certain degré du mouvement de l’eau est acceptable .

Alimentation

Omnivore : petits invertébrés, crustacés, algues filamenteuses, les fruits tombés, ce type de nourriture dans la nature.

Dans les aquariums, on peut donner de la nourriture sèche, mais comme la plupart des poissons le mieux étant de diversifier la nourriture, et cela est plutôt indispensable même, si on veut voir des poissons en bonne santé, avec de jolies couleurs.
Offrir une nourriture variée avec en plus de la nourriture sèche : des larves vivantes, et congelées vers de vases, les larves de moustiques, daphnies artémias, etc

Reproduction

Les adultes peuvent frayer dans un aquarium mature et lorsqu’ils se sentent tout à fait à l’aise et bien acclimatés, il est alors possible que un petit nombre d’ alevins peut apparaître sans aucune intervention de l’aquariophile.

Sinon il faut intervenir avec un aquarium à part avec de l’eau mature également, la même que celle du bac principal et y placer un groupe d’adulte, l’aquarium sera faiblement éclairé (les larves ne supportant pas la lumière), pour le fond du bac on y placera une sorte de tapis en maillage afin que les œufs puissent tomber à travers, mais assez petit le maillage, pour que les adultes n’arrivent pas les atteindre pour les dévorer.
Il est avantageux de remplir une grande partie de la cuve avec une plante à feuilles fines comme le Taxiphyllum spp.

Quand les poissons adultes sont prêts pour frayer, (un seul couple ou un groupe comprenant un ou deux mâles et plusieurs femelles) peuvent alors être introduits dans la cuve de reproduction mise en place, il faudra les laisser en place jusqu’à ce que les œufs sont détectées (généralement le lendemain matin).
Ensuite on retirera les géniteurs.

Pas évident de réussir leur reproduction même avec toute cette mise en place et surtout pour un débutant, autant laisser faire la nature et parfois.. elle nous réserve d’agréables surprises..

©Texte : AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophile et après avoir fermé mon forum AQUA débutant sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que les forums à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum, et je me dis que ça peut toujours et encore aider quelqu'un. Toutefois cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s