Echinodorus reni

rotala rotundifolia.jpg

Photo source

Description

Echinodorus reni est une plante cultivar qui est disponible depuis 2003. Elle a été produite en laboratoire par Tomas Kaliebe, à partir d’un croisement de plusieurs Echinodorus d’Amérique du Sud (Dschungelstar n°5, Großer Bär et Ozelo).

Cette plante possède des feuilles d’un rouge profond (couleur betterave) qui ont des veines pâles. De croissance assez lente.
Hauteur maximale : de 20 jusque 60 cm.

Maintien

Température de 20 à 30 degrés
La lumière : moyenne à très lumineuse et cela aura évidemment une influence sur la couleur de la plante.
Il faut enterrer les racines dans le substrat sans y recouvrir le collet.
Elle préfère se développer dans un sol nutritif, et rajouter un peu d’engrais n’est pas négligeable.
Le C02, elle adore comme toutes les plantes, mais il n’est pas indispensable pour son développement.
pH de 5 à 7,5
On peut la mettre au premier plan lorsqu’elle est toute petite et comme sa croissance est lente ça convient très bien, et beaucoup de fournisseurs de plantes le préconisent.
Je dirais personnellement, qu’il vaut mieux la planter de suite à sa place définitive, car ensuite pour la déplanter une fois prise dans le substrat nutritif, on risque de faire un chamboulement dans le bac et une remontée de substrat lorsque nous la déracinerons pour la mettre au milieu du bac une fois plus grande (elle fait bien 15 cm environ de largeur adulte)..

Conclusion

Magnifique plante d’aquarium, mais je la classe dans les plantes moyennement exigeantes car avec un sol nutritif et une fertilisation, le résultat est nettement mieux, hormis cela, elle est plutôt très simple et d’un joli visuel..

©Texte : framboizz pour AQUA débutant

Ammania sp. ‘Bonsai’

tropica-Ammania-sp-Bonsai_01.jpg.png

Photo source

Description

Cette variété horticole récemment obtenue par Tropica est une jolie plante à tige charnue, brun-rougeâtre aux feuilles opposées et entières à pétiole court. Elle fait partie de la famille des Lythracées.
Elle est bien sûr crée par l’homme en laboratoire, ce que l’on appelle dans le milieu des plantes pour décrire l’origine : CULTIVAR.

Le limbe dont la taille est réduite, est rond mais légèrement oblong. On retrouve une belle couleur verte lumineuse très appréciée avec un bourgeon apical plus clair.
Elle est plus ou moins vigoureuse en fonction de l’intensité lumineuse. Sous une lumière intense l’extrémité des tiges deviennent rougeâtres ainsi que ses feuilles.
On dit qu’elle mesure 10 à 15 cm, la réalité est tout autre.. en effet, la plante peut atteindre une hauteur de 30 cm facilement avec le temps.

Maintien

Température : 22 à 30 degrés
pH de 6 à 7, 5
GH de 2 à 15
Éclairage moyen à intense
Sous un éclairage moyen à faible ses feuilles seront nettement plus grandes et la plante sera moins compact que sous éclairage intense.
Sa croissance est modérée
Un sol nutritif est préférable et une fertilisation par la suite
Le C02 n’est pas négligeable, mais n’est pas obligatoire

Il est préférable de couper la base des tiges quand on la reçoit plutôt que de nettoyer les pieds avant de les planter.
Sa culture sur gelée nutritive facilite la mise en place. On les plantera ensuite une à une afin d’obtenir un joli massif. Laissez de l’espace entre les tiges, et autour du massif, pour que la plante puisse s’étoffer et former un joli buisson.
On la placera dans le milieu de l’aquarium, sauf dans les très grands aquariums, on la placera plutôt en avant en la taillant régulièrement afin de profiter de sa beauté. Elle est de plus en plus utilisée en aquascaping.

On taille les tiges et on récupère les pousses coupées, souvent porteuses de petites racine adventives qui serviront à recréer un nouveau massif ou densifier celui qui est présent.

Conclusion

Cette une plante moyennement exigeante qui convient aussi bien aux débutants que aux spécialistes de l’aquascaping en respectant au minimum ses quelques besoins.
On peut facilement l’utiliser en Nano-aquarium en la taillant régulièrement.

©Texte : AQUA débutant

Rotala rotundifolia

rotala rotundifolia

Est une plante d’aquarium classique. Alors que ses origines sont en Asie du Sud, où elle pousse comme une mauvaise herbe dans les rizières et les sols humides, elle peut maintenant être trouvée dans de nombreuses parties des États-Unis. Aux États-Unis, elle a été introduite avec des graines de riz expédiées aux États-Unis du sud.
Elle possède de petites feuilles bien rondes, qui peuvent changer d’aspect suivant le mode de culture.

Cette plante peut être différencié de la Rotala indica par les différences dans les inflorescences des deux espèces.
La Rotala rotundifolia porte des groupes d’inflorescence terminale tandis Rotala indica a des fleurs solitaires sur l’axe des feuilles.
La Rotala rotundifolia est maintenant l’une des plantes d’aquarium les plus couramment disponibles.

Maintien

Sous une forte luminosité, la partie supérieure prendra une jolie couleur rose clair à rose foncé et les feuilles seront plus denses.
Sous éclairage faible les feuilles resteront plus petites et rondes, et la couleur restera verte également.
Un sol nutritif est plutôt nécessaire et un apport de C02 vous feront apprécier la beauté de cette plante qui se développera magnifiquement.

Une température allant de 24 °C à 30°C, un pH allant de 6 à 8 et une dureté allant de 3°d GH à 15°d GH.
La Rotala rotundifolia est surtout utilisée pour l’arrière du bac ou le milieu, on peut la tailler régulièrement et replanter les tiges que l’on vient de couper dans le sol pour en faire un beau buisson bien dense ou encore en faire un autre buisson dans une autre partie du bac.
Sur certaines tiges on verra des racines blanchâtres qui se développent et vont s’enfoncer vers le sol pour donner naissance à d’autres nouvelles pousses.

Pour la plantation il faut les planter tige par tige, chaque 1 à 2 cm afin de permettre à la lumière de pénétrer jusqu’au sol. Au plus la lumière pourra pénétrer au sol au plus la plante sera coloré sur la longueur de la tige, en bouquet pas assez aéré, on s’aperçoit qu’il n’y a que la tête des tiges qui est coloré sous une lumière intense.
Déjà, que la base même sous lumière intense reste souvent de couleur verte car elle s’intensifie rapidement en buisson, et à un moment ou un autre, si l’on ne change pas le buisson par de nouvelles pousses pour en faire un nouveau, il ne laissera plus passer la lumière.

Conclusion

Cette plante prend une certaine couleur et un certain aspect au niveau des feuilles, suivant la culture que l’on va lui offrir.

Plante moyennement exigeante.

©Texte : AQUA débutant

Cryptocoryne beckettii

crypto.beckettii.jpg

Photo source

Description

Asie du sud est et Sri Lanka.
C’est une plante à pousse lente.
Cryptocoryne beckettii est une variété de Cryptocoryne qui a de belles feuilles légèrement cannelées. Comme beaucoup d’autres Cryptocorynes, la couleur des feuilles et la forme dépend largement des conditions environnementales dans l’aquarium.

Cryptocoryne Beckettii est une plante dont la face supérieure des feuilles est de couleur vert olive à vert foncé et rouge-brun à brun foncé. La face inférieure des feuilles est verte, brunâtre ou rouge vineux. Cette plante n’exige qu’un faible éclairage.

Maintien

Les feuilles de Cryptocorynes vont croître à partir d’une rosette qui est si compacte que la tige entre les feuilles individuelles est invisible. Lorsque vous achetez la Cryptocoryne dans des pots, il est important qu’elles ne sont pas plantées dans un seul morceau, mais séparées en petites portions et de préférence plantées de quelques centimètres.
Comme c’est une plante à rosette, évitez de mettre la collerette dans le sable surtout, sinon la plante risque de dépérir très rapidement, la collerette doit bien se trouver à la surface du sol.
La reproduction s’effectuera par plantation des stolons.

Taille : 10 à 30 cm
Croissance : Lente
pH : 6,5 à 8
GH : 5 à 14 °GH
Température : 24 à 28 °C
Éclairage : moyen
Un sol nutritif est préférable, elle aime aussi le C02
Famille :Araceae
Plante de milieu ou de premier plan pour les grands volume d’aquarium

Conclusion

Jolie plante à mettre sur le milieu du bac ou sur le côté, qui se plaira nettement mieux dans un sol nutritif et si vous avez du C02 alors vous pouvez choisir cette plante sans problème, la couleur varie suivant l’éclairage.

A l’origine elle est d’un très joli vert olive qui peut varier sur le rosé vineux suivant l’éclairage de votre aquarium et la condition de culture que vous lui donnez.

Plante moyennement facile.

©Texte : AQUA débutant

Nymphaea lotus rouge

Ludwigia

Description

C’est une plante d’origne d’Afrique de l’Est, Asie du Sud-Est ou encore Madagascar.
La lotus rouge possède de grandes feuilles d’environ 10 cm de diamètre d’un beau rouge à bordeaux suivant la luminosité de l’aquarium.
Souvent proposée en forme de bulbe germé.

Maintien

Hauteur de 20 à 60 cm environ
pH de 5 à 7,5
GH de 4 à 20
Température de 22 à 28 degrés
L’éclairage doit être moyen à intense pour son développement et sa couleur rouge.
A besoin d’un sol nutritif ou à défaut on peut fertiliser aussi. si il y a du C02 présent dans le bac, elle va pousser magnifiquement bien.
Si on souhaite également la voir fleurir, il faudra laisser le bac ouvert avec 5 ou 6 feuilles flottantes, elle développera alors une jolie fleur blanche à une dizaine de centimètres au dessus de la surface de l’eau.

flotus.jpgFleur de Nymphaea lotus rouge

 

Conclusion

A placer en milieu du bac pour un joli effet, superbe plante si quelques conditions sont réunies.

Plante moyennement exigeante à cultiver

©Texte : AQUA débutant

Ludwigia repens

Ludwigia.jpg

Photo source

Description

De la famille des Onagraceae.
Ludwigia repens est une plante d’aquarium très classique, elle pousse le long des (fossés, rivières, lacs, étangs) dans le sud des États-Unis, en Amérique centrale et dans les îles Caraïbes.
Dans la nature, c’est une espèce très polymorphe en ce sens qu’elle se croise facilement avec d’autres espèces de son genre.
Cette caractéristique rend l’identification entre les variétés géographiques difficiles.
C’est une des plantes d’aquarium les plus couramment disponibles dans le monde et également une des plantes rouges les plus faciles à maintenir en aquarium.

Maintien

Elle est capable de pousser dans des conditions de lumière assez basse ce qui en fait une excellent candidate pour les bacs moyennement éclairés et même sans CO2.

Si on lui offre un sol nutritif, avec du C02 et un éclairage intense évidemment elle se montre sous son aspect le plus rouge, et va croître de manière très rapide et sera sublime allant même jusque des couleurs rouges vineux.
Mais même sans cela il est possible de la maintenir dans des conditions correctes.
Par contre il faudra la planter pas trop serrée sinon les feuilles du bas des tiges, risque de tomber.
On repique les têtes coupées dans le sol, pour en faire un buisson dense comme pratiquement toutes les plantes à tiges.

Lumière : Moyenne à intense
Croissance : Rapide
Température : 22 à 28 °C
pH de 6 à 7,5
GH de 4 à 11
Sol nutritif : c’est mieux de la maintenir dans un sol nutritif ou alors il faudra bien fertiliser tout de même.

conclusion

Pas très compliquée, mais demande un sol nutritif tout de même, une température pas trop haute pour la conserver à long terme, et au plus il y a de l’éclairage au plus le rouge sera intense comme toutes les plantes rouges.

Plante moyennement exigeante.

©Texte : AQUA débutant

Limnophilia sessiliflora

sessiliflora.jpg

Description

Plante de la région de l’Asie du Sud-Est, Inde, Pakistan, Sri-Lanka, Indonésie, Japon.
Ressemble beaucoup à la Cabomba mais cette dernière vient d’Amérique et est plus exigeante. Multiplication par bouturage (couper une tige, la replanter dans le sol).
Sa couleur varie du vert clair au rougeâtre sur le sommet des tiges si la lumière est suffisante.

Maintien

Hauteur de 15 à 40 cm environ
Température de 22 °C à 28 °C
Ph de 6 à 8
GH de 3 à 15
Besoin d’un sol nutritif et d’un éclairage moyen à intense.
Préfère le C02 mais pas nécessaire absolument.
Cependant la Limnophilia sessiliflora n’apprécie pas les algues.
Elle pousse extrêmement vite, au moins 15 cm à 20 cm par semaine et nécessite donc une taille régulière.
On peut couper les têtes pour les repiquer à côté et en faire un buisson plus dense, sachant que de nouvelles pousses vont alors se former sur la tige étêtée.
La partie replantée va pousser rapidement.

Conclusion

Magnifique plante d’arrière plan, plus fine que la cabomba, mais plus facile d’entretien aussi.
cette plante peut péricliter par manque de fer, d’où la nécessité fertilisation.

Plante moyennement exigeante à cultiver.

©Photo : PhotoJP pour AQUA débutant
©Texte : AQUA débutant