Les différents types d’éclairage en aquariophilie

Tubes ou lampes ?

A chaque bac son éclairage.
Tubes T8, ou T5, lampes HQI, HQL, à économie d’énergie ou encore à LED.

L’éclairage permet de faire ressortir les couleurs des poissons et fournit l’énergie nécessaire aux plantes pour la photosynthèse ou encore en aquariophilie d’eau de mer, de permettre aux coraux de se développer.

A quoi correspondent ces éclairages ?

Les tubes fluorescents en T8 et T5

Les tubes fluorescents que l’on appelle en aquariophilie communément « néons » sont les plus utilisés.
Ils sont en général, fournis par défaut avec l’aquarium en kit du commerce que l’on achète.

Ils sont disponibles dans toutes les longueurs de nos bacs, ils ont également une durée de vie qui dépasse les 3000 heures, ce qui fait presque un an d’éclairage.
On y retrouve aussi beaucoup de marques différentes avec des besoins différents surtout pour les T8 mais aussi de plus en plus pour les T5 (tubes pour les bacs africains, pour les bacs plantés, pour faire ressortir les poissons ou encore les plantes etc..).
Il est alors possible de les coupler, combiner des tubes de jour appelés « Daylight » avec des tubes Spécials Plantes ou des Color.. Bref un vaste de choix de tubes et de combinaisons pour les besoins de chaque bac..

Gardez à l’esprit que pour un seul tube, le tube Daylight restera une priorité pour les poissons et les plantes dites « faciles ».

Il faut compter 1 litre/watt pour un bac marin ou d’eau douce très planté (bac paysagé style « aquascaping ».
Il faut compter 2 litres/watt pour un bac demandant un éclairage assez fort encore.
Il faut compter 3 litres/watt pour un éclairage plutôt moyen à faible ( bac ou l’on privilégie les poissons plutôt que les plantes)

T8 : ce tube fait 26 mm de diamètre.
T5 : ce tube fait 16 mm de diamètre.

Le T5 constitue la dernière évolution en matière de tubes fluorescents.
Il a une qualité lumineuse un peu supérieur à celle des T8, une perte de flux lumineux bien plus faible par rapport aux T8, une réduction de taille à la fois en diamètre mais aussi en longueur, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on doit rajouter plusieurs tubes si la place manque sous le couvercle du bac.

Les lampes HQI
HQI (lampes aux halogénures métalliques )

Elles sont très utilisées en aquariophilie marine, donc pour les bacs d’eau de mer surtout et deviennent quasiment obligatoire pour les bacs dépassant les 50 cm de hauteur.
Son éclairage très intense est indispensable aux zooxantelles des coraux.
Son spectre est très proche de la lumière du soleil, avec des puissances de 70 à 1000 watts.
Les 150 à 400 watts dont la température va de 70000 à 10 000° kelvins, sont les plus utilisées et on une durée de vie de 15 0000 heures.
Attention toutefois, ce genre d’éclairage provoque une très forte chaleur qui se dégage. Il est donc impératif que le bac soit ouvert pour utiliser ce genre de lampe qui de plus, doit être absolument situer au moins à 50 cm du niveau de l’eau.

Les lampes HQL
Lampe à vapeur de mercure ou de sodium

Elles sont plus chers au niveau prix, que les tubes fluorescents, elles supposent un aquarium ouvert tout comme les HQI.
L’allumage se fait progressivement car elles ont besoin de chauffer et du coup cela permet un éclairage plus naturelle aussi que celui qui s’allume brutalement.
La teinte est par-contre sur ces lampes loin de la lumière émise par le soleil.
Le spectre favorise la pousse des plantes, il est idéal pour un bac planté qui est ouvert.

Les lampes à économie d’énergie
Modèles fluocompactes

Elles fonctionnent comme des tubes fluorescents classiques, mais elles sont simplement nettement moins encombrantes et très économiques (mais plus chère à l’achat).
Elles sont particulièrement adaptées pour les petits bacs genre « Nano bac » jusque environ 60 litres, qui ne permettent pas de par leur conception d’y mettre un fluorescent de base dirons-nous.

Les lampes LED 

Une nouvelle technologie arrivée depuis peu en aquariophilie (quelques années maintenant).
Son intérêt premier est la réduction de la consommation énergétique.

Elles ont des avantages :
– Une bonne durée de vie (3 à 5 ans)
– Une faible tension (sécurité électrique)
– Un large choix de couleurs ce qui permet de créer son propre spectre en fonction du bac
– Une efficacité lumineuse supérieure en principe à celle des lampes traditionnelles
– Un faible encombrement

Technologie et efficacité lumineuse

l’Efficacité lumineuse, ce qui désigne le rapport entre le flux lumineux émis par la lampe et sa puissance consommée. Elle est exprimée en lumen/watt. Cette notion permet de comparer de façon arbitraire bien entendu, les différents types d’éclairage.

Lampe incandescente —->12-20 lumen/watt
Lampe HQI —-> 80-100 lumen/watt
Lampe HQL —-> 20-60 lume/watt
LED —->20-130 lumen/watt

©Texte : framboizz pour AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophile et après avoir fermé mon forum AQUA débutant sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que les forums à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum, et je me dis que ça peut toujours et encore aider quelqu'un. Toutefois cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s