Apistogramma Trifaciata

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photo source

Habitat Naturel

La localité type de cet Apistogramma est Arroyo Chagalalina au Paraguay, mais son aire de répartition est relativement large et s’étend vers le sud à partir du bassin de rio Guaporé dans le bassin sud de l’Amazone, à travers le bassin versant du rio Paraguay qui est relié au Brésil et au Paraguay et jusqu’au centre du Paraná.

Il est principalement retrouvé dans les ruisseaux, les affluents et les petites rivières lentes, en particulier dans les zones où il y a des litières de feuilles.

Description et comportement

Adulte, le mâle mesure 5,5 cm et la femelle 4 cm

Il fait partie de la famille des cichlidés Américains.

La nageoire caudale est arrondie. Il y a une première bande latérale qui part du corps et qui s’étend jusque la base de la nageoire caudale. Une deuxième bande étroite et sombre s’étend de l’arrière de l’œil jusqu’au bord postérieur de l’opercule et une troisième bande supplémentaire, s’étend en arrière de l’insertion de la nageoire pectorale à l’insertion antérieure de la nageoire anale. La couleur de la robe va du vert émeraude au bleu acier, La tête est jaune et la nageoire dorsale partiellement rouge. Les trois premiers rayons sont hauts et effilés.

Les femelles sont plus petites et peu colorées, sauf en période de frai, où elles deviennent jaunes.

Les mâles sexuellement matures établissent des territoires et réagissent de manière agressive envers les autres mâles du voisinage, bien que la présence de plusieurs femelles, soit « normalement » tolérée.

Maintenance

A mettre en couple dans un bac de 60 litres minimum pour un couple

Température : 2 à 29 degrés
pH : 5.5 à 7
GH : 2 à 8

Afin de recréer un petit biotope pour eux, on pourra mettre un substrat sableux (sable de loire par ex) avec des racines et des branches de bois placées de manière à former de nombreux endroits ombragés et des petites grottes.
Un ajout de litière de feuilles séchées va fournir une couverture supplémentaire et des endroits de frai. Cela entraînera par la même occasion une croissance de colonies de microbes bénéfiques au fur et à mesure de la décomposition et en même temps, constituer une source de nourriture secondaire précieuse pour les alevins, tandis que les tanins et autres produits chimiques libérés par les feuilles en décomposition, aident à la simulation des conditions naturelles. Les cônes en aulne, peuvent également être utilisés à cette fin.

Un éclairage assez faible est recommandé. On mettra des plantes pour ce biotope telles que : Microsorum, Taxiphyllum ou Cryptocoryne spp., Ceratopteris spp. etc..
Il n’est pas nécessaire d’utiliser de la tourbe, à la fois cela est non durable, et de plus destructeur pour l’environnement, il est préférable d’utiliser les feuilles de catappa ou de chêne pour recréer le biotope naturel.

Ce sont des poissons assez sensibles aux fluctuations des déchets organiques, Pour cette raison, on ne les indroduira jamais dans un aquarium biologiquement immature.

Nourriture

Dans l’aquarium, des aliments vivants et congelés tels que : des Artemias, vers rouges, Daphnies etc.. devraient être proposés régulièrement, bien que la plupart des espèces apprennent également à accepter les alternatives avec de la nourriture sèche, (des granulés plutôt que des flocons). Il est important de bien varier la nourriture et donner une nourriture de très bonne qualité..

Reproduction

Il va pondre sur le substrat et déposer ses œufs dans les crevasses ou les cavités des décors.
Après la ponte, le mâle revient généralement protéger son territoire et courtise aussitôt les autres femelles, laissant sa femelle garder et s’occuper des œufs et des alevins.

Attention au comportement étrange parfois du mâle envers les alevins, il vaut mieux le mettre à l’écart dés la nage libre des alevins.

En fonction de la température, les œufs éclosent 36 à 72 heures après la ponte. Après quelques jours, les alevins ont une nage libre.

♠  Magnifique espèce d’Apistogramma et très interessante à observer dans un bac au biotope adapté. Si on rajoute d’autres compagnons de vie, attention que votre bac soit assez important au niveau du volume, pour la période de frai les mâles peuvent devenir assez agressifs..
L’apistogramma fait partie des genres les plus spécifiques des cichlidés d’Amérique du Sud, avec environ 70 espèces validées à l’heure actuelle, mais de nombreux autres genres attendent d’être décrits .

©AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophilie et après avoir fermé mon forum "AQUA débutant" sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que un forum à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum et je me dis que ça peut toujours et encore, aider quelqu'un. Toutefois, cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup avec le temps. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s