Hyphessobrycon peruvianus Le Tétra du Pérou

tetra perouPhoto source

Son habitat naturel..

On le retrouve entre Tabatinga et Iquitos, Haute-Amazone, l’état de Loreto au Pérou. Cette espèce n’est connue que dans la partie supérieure du bassin d’Amazone au Pérou, y compris la ríos Amazonas-Solimões, Marañón, Napo, Itaya, Tigre, Corrientes, et Ucayali.
Ils sont principalement retrouvés dans des affluents peu profonds appelés « Quebradas » au Pérou.

Quebrada-UcayaliPhoto source

Description

Environ 4 cm adulte, pour les deux sexes.
Il fait partie de la famille des characidés.
Les mâles adultes sont un peu plus colorés que les femelles.
Les femelles ont tendance à être un peu plus grandes et plus rondes, surtout quand elles sont gravides, il est alors plus facile de les reconnaitre.
Ils sont assez rares en magasins d’aquariophilie et souvent d’origine sauvage.
L’espèce est souvent confondue avec le H. Loretoensis et H. metae, mais le Tétra du pérou est l’espèce la plus allongée des trois.
Chez H. peruvianus la bande noire longitudinale s’étend loin dans la nageoire caudale. Au-dessus et au-dessous c’est couvert par des taches rouges.

Maintenance

A partir de 54 litres, pour le maintien de cette espèce.
A maintenir par 8 ou 10 minimum, c’est un poisson grégaire.
Température: 22 – 27 degrés
pH: 5,0 à 7,0
GH 5-10
Le bac sera avec un sol sombre et bien planté. On y rajoutera des racines pour faire une décoration plus naturelle et donner des endroits de repos aux poissons qui en ont besoin.
Il est toutefois possible de rajouter des feuilles de Catappa ou de chêne séchées, afin d’avoir une décomposition organique qui imite bien le biotope naturel. On peut aussi rajouter de la tourbe à la filtration afin d’assombrir un peu l’eau du bac.
Un éclairage faible est préférable, et donc pour les plantes, on les adaptera aussi à l’éclairage. On partira alors sur des plantes simples adaptées à une lumières plutôt faible, telles que : des Microsorum, Taxiphyllum, Cryptocoryne ou Anubias. Les plantes flottantes sont également possibles.

Attention, le Tétra du Pérou est assez exigeant sur la qualité de l’eau. En effet il ne supporte pas une eau polluée, il faudra bien respecter les changements d’eau.

Nourriture

Omnivore opportuniste par nature, il aime les artémias, les fruits tombés ou parfois encore une petite tranche de légume poché etc..
Il n’est pas très compliqué à nourrir, mais la meilleure condition de maintenance au niveau nourriture, est de lui offrir des repas réguliers de petits aliments vivants et congelés tels que : vers de vase, daphnies et artémias aux côtés de paillettes de bonne qualité ainsi que des granulés.

Reproduction

Réservés aux aquariophiles très avertis en la matière.

©Texte : AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophilie et après avoir fermé mon forum "AQUA débutant" sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que un forum à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum et je me dis que ça peut toujours et encore, aider quelqu'un. Toutefois, cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup avec le temps. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s