L’entretien du Nano-aquarium

Le Nano-aquarium n’est pas naturellement auto-suffisant. La technologie permet de maintenir un environnement tolérable pour les organismes, mais la situation se dégrade progressivement et doit être rétablie au moyen d’un entretien pertinent et régulier.

L’entretien de votre Nano-aquarium est indispensable afin de stabiliser l’environnement dans votre bac.

• La composition de l’eau : par exemple, le pouvoir tampon diminue progressivement.
• Les concentrations de nutriments : nitrates et phosphates s’accumulent; les déchets sédimentent.
• L’usure des lampes et la salissure des luminaires réduisent les performances du système d’éclairage.
• L’encrassement des appareils et la croissance des plantes freinent le courant d’eau.

Le nettoyage du Nano-aquarium

Le nettoyage des vitres

Le nettoyage des faces de la cuves permet d’observer son contenu ce qui vous permet l’observation de ce qui s’y passe et de pouvoir intervenir.
L’extérieur des vitres se nettoie avec un papier essuie-tout humide ou imbibé d’alcool ou encore de produit à vitre.
Les algues qui se sont développées sur la face intérieure se retirent avec un morceau de perlon ou une raclette magnétique mais dans ce dernier cas : attention à ne pas prendre un grain de sable entre la raclette et la vitre, car sinon le verre de la vitre serait gravement rayé et cela est irrémédiable.
Pour les Nano-aquarium avec les faces en verre d’une seule pièce, avec des arrondis, on procède à l’élimination des algues grâce à un morceau de ouate perlon qui permet d’atteindre les zones situées dans les courbes.

Le nettoyage des masses filtrantes

Ce nettoyage est nécessaire pour éviter leur colmatage. L’idéal est de disposer d’un pré-filtre mécanique, que l’on peut nettoyer sous l’eau courante et remplacer régulièrement, et d’une filtration biologique en deux parties qui sont nettoyés prudemment à tour de rôle (éviter le charbon actif en permanence ou alors le changer très régulièrement pour éviter qu’il ne sature).

Il faut toujours veiller à ne pas souiller l’eau de l’aquarium en retirant une masse filtrante sale.
L’eau évacuée en vue d’un changement partiel est idéale pour le nettoyage des masses filtrantes biologiques car elle n’entraîne pas de choc physiologique pour les bactéries.

On profitera lors du nettoyage des masses filtrantes de nettoyer la crépine ou grille d’entrée du filtre et de brosser le carter et rotor de la pompe.

Les mesures

Évaluer les paramètres de l’eau doit faire partie des tâches régulières de tout aquariophile responsable des ses animaux.

Pour commencer, vous pouvez élaborer un carnet de bord afin d’y enregistrer les mesures de vos paramètres à chaque prise de celles-ci. Cela vous permettra d’anticiper les dérives en comparant les derniers résultats et d’avoir l’historique.

A contrôler régulièrement

• Un suivi de la température régulier et un contrôle du pH s’avère indispensable.
• Un contrôle du GH et du KH contribue à maintenir constante la composition minérale de l’eau.
• Un contrôle des mesures des concentrations des nutriments qualifie l’épuration biologique N02 (nitrite).
• Un contrôle des N03 et P04 (nitrates et phosphates) aide à planifier les changements d’eau.
• Un contrôle du Fer permet à évaluer la concentration en fer et aide à doser les engrais.

Les changements d’eau

Le renouvellement partiel de l’eau vise essentiellement à diluer les nutriments en excès :
Essayer de maintenir les nitrates en dessous de 20 mg (l’idéal étant de 10 mg mais jamais en dessous non plus), les phosphates en dessous de 0,1mg/l .
(l’idéal si les nitrates sont à 10 et d’obtenir 1mg/l de phosphates si votre bac est extrêmement plantés avec beaucoup de lumière et un système C02).

Pour un Nano-aquarium, nous allons siphonner 25/30 pour cent d’eau par semaine avec un tuyau souple et une poire d’amorçage, puis on remplace par une eau de composition minérale adaptée qui contient par exemple, une proportion d’eau osmosée selon la faune et la flore qui se trouve dans votre Nano-bac.
Le volume d’eau et le renouvellement peuvent donc être affinés en mesurant régulièrement la concentration en nitrates.
Attention de ne pas aspirer les animaux présents dans l’aquarium ou vite les sauver, si ils sont aspirés lors du siphonnage.

Les plantes

Il est important de commencer par retirer les feuilles envahies par les algues. Ensuite on retire les plantes flottantes qui se sont multipliées excessivement et les végétaux qui envahissent l’espace par marcottage.
Il faudra alors raccourcir et bouturer les plante à tiges qui tutoient la surface, on va élaguer les spécimens devenus aussi trop volumineux.

Les engrais

Nous allons doser les engrais liquides, dont la quantité nécessaire peut être estimée par une mesure de concentration en fer ou nous allons enfouir les engrais solides au pied des plantes exigeantes.
Si le C02 est présent, évidemment nous contrôlons le système d’injection.

La lumière

Le vieillissement des sources lumineuses altère leur spectre et leur flux lumineux.
Il est important de les remplacer avant que la baisse n’atteigne 20% de sa valeur maximale, c’est à dire tous les six à douze mois pour les tubes fluorescents; les tubes rosés horticoles baissent plus vite que les tubes blancs daylight.
Si votre lumière est à base de LED on pourra espacer un peu plus, mais pour l’instant les informations au sujet de cette lumière sont assez floues.
Nous pourrons utiliser pour nettoyer tout ce qui tube fluorescent, réflecteur, avec de l’eau à base de vinaigre blanc pour venir à bout de toute trace de minéraux tenaces.

Conclusion

La chose la plus importante pour la prévention d’un Nano-aquarium est un oeil averti…
L’observation est la chose la plus importante à faire et ceci chaque jour afin de détecter les dérèglements ou pas..
et de tester si le moindre doute subsiste..
Le Nano-bac étant petit, le moindre dérèglement peut être fatal pour vos habitants..

Vous avez leur vie entre vos mains et avez choisi du miniature pour eux, c’est joli certes, ça ne prend pas trop de place certes… Mais alors un peu surveillance vous sera demandé.. pour que cela se passe au mieux pour vos petits habitants..

©Texte repris par framboizz pour AQUA débutant sur base d’informations parues dans le magazine Aquamag N°15

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophile et après avoir fermé mon forum AQUA débutant sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que les forums à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum, et je me dis que ça peut toujours et encore aider quelqu'un. Toutefois cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s