Nez Rouge (Hemigrammus rhodostomus)

H.rhodostomus

 

Habitat naturel..

Brésil, Paraguay, Venezuela, Amazonie inférieure (rio Amazonas bassin) dans un habitat assez identique à Hemigrammus bleheri dont il est un cousin proche. Il vit dans des eaux ambrées avec des branchages et un lit de feuilles mortes.

Description :

L’identification de ce nez rouge est assez compliquée à faire, chez H. rhodostomus, la coloration est moins soutenue que H.bleheri, l’œil est généralement peu coloré, et la teinte rouge se limite à la tête et aux ouïes. Toutefois, il est plus facile à maintenir et à reproduire en captivité, que les autres espèces de Nez rouge.
Ses bandes noires de queue sont plus fine que son cousin, la bande noire du milieu pouvant chez certains individus adultes se prolonger sur l’arrière du corps.
Hemigrammus rhodostomus a la forme du museau moins arrondie que H.bleheri ainsi que le corps qui est moins fusiforme et moins arrondi également.

Un autre facteur qui peut vous aider à les identifier : chose à bien observer, est la ligne s’étendant latéralement à partir du centre de la nageoire caudale, elle représente une sorte de bande dans le corps du poisson. Cela est assez large pourP.georgiae, étroite pour H.rhodostomus et quasi non-existante pour le H.bleheri .

Le genre est actuellement utilisé comme une sorte de fourre-tout pour plus de 70 espèces de petits characidés. La plupart des experts s’accordent à dire qu’une pleine révision est nécessaire. A l’issue de cette révision il est fort probable que de nombreuses espèces seront placés dans de nouveaux ou différents genres .

Adultes, mâles et femelles atteindront une taille de 5 cm, certains individus pouvant aller jusqu’à 6,5 cm. Les femelles sont plus rondes et rebondies que les mâles.

Comportement :

Résolument grégaire, inutile d’espérer maintenir durablement en dessous de dix Individus. Ils sont de très bons nageurs, ils peuvent être maintenus à partir de 80 cm de façade soit 96 litres mais l’idéal pour eux sera 110 litres. Au moment du repas ils sont d’une très grande vivacité, leur rapidité ne leur posant aucun problème pour manger même face à des race « Gourmandes » comme par exemple le Guppy.

Le groupe de H.rhodostomus semble avoir une structure sociale avec un couple de dominants, le groupe n’hésitera pas à chasser voir tuer l’un des leurs qui est malade. Quelques luttes de domination peuvent avoir lieu entre mâles qui ne resteront normalement sans conséquences, sauf sur un individu plus faible ou stressé qui risquerait la crise cardiaque.

Lors de l’acclimatation ils seront assez timides mais vont rapidement se montrer très sociables voir curieux avec de petites espèces Sud Américaines, voir quelques Discus.

Maintenance :

A partir de 100 litres, le groupe aimant beaucoup faire des « balais aquatiques » le long de la façade. Ils occuperont le milieu de l’aquarium et se marient de préférence avec de petites espèces sud-américaines comme : Hyphessobrycon, les poissons Crayons, les cichlidés nains comme Apistogramma, des Corydoras ou petits locaridés, dans de plus grands bac, il pourra alors être en compagnie de petits rasbora ou encore des Pelvicachromis, et nombreux les aquariophiles qui les mélangent avec des discus pour l’esthétique du bac.

La nuit ils se dispersent dans le bac pour dormir mais restant toujours très vigilants, ils peuvent se regrouper très vite en une masse compacte dans leur coin d’aquarium.

Un bon indice de santé est son nez rouge : si le poisson perd de sa couleur c’est que quelque chose ne va pas, soit il est malade soit tout simplement fatigué, ainsi à l’allumage des lumières du bac vous trouverez vos nez rouge avec une tache rouge quasiment effacée. Dans le même sens un groupe en sous effectif perdra de ses couleurs. Il est important de bien respecter les paramètres de l’eau afin d’éviter toute perte inutile.

Même s’ils ne sont pas territoriaux, ils vont très rapidement élire domicile dans un secteur précis du bac (généralement entre deux grosses plantes grimpantes à l’arrière du bac) cet endroit leur servant de point de ralliement en cas de danger.

Paramètres :

Pour 10 individus 100/110 litres sera l’idéal
Température de 23 à 28°c
pH de 6 à 7
GH de 5 à 15
Niveau de vie : milieu et bas du bac
Sans pour autant nager dans la végétation, ils aiment beaucoup la présence de celle-ci pour se trouver un « point de repère »

Acclimatation :

Les H.rhodostomus sont assez robustes une fois bien implantés dans le bac mais l’acclimatation peux être assez risquée car ils sont cardiaques. Mon conseil sera une acclimatation en plusieurs étapes:

– Mettre le sac fermé une bonne vingtaine de minutes dans l’eau du bac.
– Durant 45 minutes d’y intégrer lentement un verre d’eau de l’aquarium toutes les 5 minutes sans les « brusquer ».
– A la fin de cette seconde étape au lieu de les intégrer dans le bac, je vous conseille de les mettre un bon quart d’heure dans un pondoir à la surface par groupe de 5 individus ce qui leur permettra de s’habituer aux lieux et vous permettra un lâcher dans le bac en douceur.
– Le premier groupe lâché va faire une « reconnaissance » et vont rapidement se rapprocher du second groupe en attente dans le pondoir. Ils les accueilleront au lâché.

Durant les premières 24 heures, ils seront assez timides, au delà ils seront sociables, pouvant nager avec des habitants d’une autre race et cohabiter assez facilement. Si 48 heures après le lâché dans le bac vous n’avez aucune perte c’est que l’acclimatation c’est passée parfaitement.

Alimentation :

Ils sont omnivores et accepteront à peu prêt tout ce que vous leur donnerez. Ils sont très vifs et rapides une fois l’heure du repas arrivé.

Reproduction :

Sa reproduction est assez identique à celle de son cousin H.Bleheri, elle est assez difficile mais pas impossible. Les adultes mangent les oeufs et les alevins, ils vont pondre sur des mousses de Java ou des Anubias. Il est possible que quelques alevins échappent à leur parents mais mieux vaut aider la nature à faire son oeuvre en plaçant un groupe de six individus dans un bac séparé avec une faible lumière.

© Texte et photo : gronlandia 79 pour AQUA débutant

Auteur : framboizz

Passionnée d'aquariophile et après avoir fermé mon forum AQUA débutant sur la toile après 15 ans, car il faut bien dire que les forums à notre époque ce n'est plus ce qui marche réellement. J'ai donc voulu ouvrir ce blog pour ne pas perdre le travail des articles que j'ai fait sur le forum, et je me dis que ça peut toujours et encore aider quelqu'un. Toutefois cela sera plus facile à gérer qu'un forum où les gens ne participaient plus beaucoup. Soyez donc les bienvenu(e)s sur mon blog qui a le même nom que le forum AQUA débutant, bonne lecture et n'hésitez pas à mettre des commentaires..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s