Cryptocoryne Albida ‘Brown’

cryptocoryne-albida-brown

Photo source

Description

Elle possède des feuilles rouge-marron avec des strie noires et des bordures ondulées. Chaque feuille est d’une largeur allant de 1 à 3 centimètres et d’une hauteur pouvant aller jusque 15 centimètres.

C’est une plante à rosette d’origine d’asie.

Maintenance

Comme la plupart des Cryptocorynes, elle peut survivre dans la majorité des environnements et peut même prospérer dans de très mauvaises conditions, il faut cependant savoir que dans de mauvaises conditions elle poussera bien plus lentement.

C02 : pas nécessaire pour la garder à long terme, mais pousse bien mieux avec, comme toutes les plantes.
Lumière : Faible (si forte, elle sera plus marron/rouge encore)
pH et GH : peu importe elle s’adapte facilement mais de 5 à 9 c’est l’idéal pour elle

Il faudra bien entretenir le bac, car comme pour toutes les cryptocorynes, elle reste sensible si il y a trop de déchets présents dans le bac.

Conclusion

C’est une plante vraiment très jolie et élégante dans un bac d’ensemble bien planté. On peut la mettre sur un côté du bac au premier plan ou dans le milieu. Attention de prévoir environ 20 à 30 cm d’envergure pour lui laisser la place de pousser et s’épaissir. Elle est du plus bel effet dans un aquarium et on peut la reproduire par stolons.

©AQUA débutant

Echinodorus parviflorus var. « Tropica »

parviflorus.jpg

Photo source

Description

Plante crée par l’homme pour la rendre plus petite que l’originale, donc d’origine horticole. Elle fait partie de la famille des
Alismataceae.
Echinodorus parviflorus ‘Tropica’ été nommée d’après Tropica en 1985 par le danois Jacobsen botanistes Niels et Lauritz Holm-Nielsen.
Petite par rapport à sa cousine la parviflorus qui elle est à placée en arrière plan et peu atteindre 45 cm.
Ici la Tropica atteindra maximum les 15/20 cm.
Très jolie à placer autour de pierres par exemple.

Maintenance

Température de 21 à 28 °C
pH de 5 à 8
GH ?
Lumière faible à moyenne.
Sol nutritif obligatoire.
La croissance est assez lente, de l’ordre de quelques feuilles par mois.
Dans la pénombre la plante reste tout à fait petite et sa taille dépendra de la luminosité de votre bac.

Conclusion

Très joli plante à placer derrière ou sur le côté de racines ou encore autour de pierres.
Donne un très jolie effet.

Plante facile à cultiver si il y a un sol nutritif.

©Texte : AQUA débutant

Fontinalis antipyretica

fontinalis-antipyretica

Photo source

Description

Elle fait partie de la famille des Fontinalacée. Elle est d’origine de l’Europe, d’Asie, d’Afrique, d’Amérique.
C’est une mousse de fontaine commune, qui doit être utilisée en eau froide à tempérée. Elle subit d’importantes variations en fonction des conditions du milieu, présentant des morphes géantes, ténus ou graciles.

Elle se présente sous la forme d’une touffe dense très ramifiée présentant des tigelles fibreuses couvertes de petites feuilles ovales vert foncé.
Sa croissance est lente, mais continue. Elle a la faculté de se dessécher par manque d’eau pour reverdir ensuite en gonflant ses tissus et continuer son expansion dés que l’eau revient.
Taille de la plante : de 25 à 50 cm

Maintenance

Elle a une croissance assez lente
Température de 15 à 20 degrés
pH de 6 à 7,5
Un GH de 3 à 10
Un KH de 2 à 4
Un éclairage faible
On l’utilise sur tout type de support

Elle est souvent présentée à la vente en barquette prête à l’emploi. Elle peut être utilisée libren coincée entre deux roches par exemple, ou encore fixée sur un support. Elle apprécie le courant de l’eau qui passe au-dessus de son emplacement ce qui la débarrasse de ses éventuels dépôts.

Lorsque la touffe devient conséquente, la multiplication se fait par bouturage de la partie inférieure de la tige portant quelques ramifications. La bouture est fixée sur un support à l’aide d’un lien peu serré (par exemple : du fil de pêche en nylon). Sa fixation naturelle intervient sur plusieurs semaines.
Il faut parfois couper les pieds qui noircissent avec le temps par soucis uniquement d’esthétique.

Conclusion

Mousse assez facile de maintenance, n’exige rien pour pousser mais attention elle est très sensible aux algues vertes et surtout aux algues filamenteuses, c’est pour cette raison qu’il serait préférable de la mettre dans un bac bien rodé.

Plante peu exigeante à cultiver.

©Texte AQUA débutant

Zosterella dubia

zost.jpg

Photo source

Description

Appelée communément « Herbe Étoile » à cause des petites fleurs jaunes en forme d’étoiles dans la version plante immergée.
De la famille des Pontederiaceae, on la retrouve surtout au Nord et en Amérique centrale, dans des ruisseaux, sources ou bourbiers.
Plante avec des feuilles un peu éparses, ce qui en fait une plante assez originale, elle a une petite ressemblance avec Heteranthera zosterifolia mais pousse bien plus haute et surtout plus facile d’entretien.
Était un peu disparue de la vente pendant quelques temps, mais on la retrouve dans divers site de VPC de plantes d’aquariums.

Maintien

Hauteur 60 cm environ
Température de 15 à 28 degrés
pH de 5 à 8
GH de 10 à 30
A juste besoin d’une lumière moyenne à forte pour croître correctement.
Il est préférable de la planter en groupe et si le sommet devient trop grand, on peut alors la pincer et la replanter dans le sol.
Attention à ne pas écraser la tige lors du repiquage, sinon elle va pourrir et ne reprendra pas.

conclusion

Une bonne plante pour débuter en aquariophilie, pas trop exigeante et à pousse assez rapide.

Plante peu exigeante à cultiver.

©Texte : AQUA débutant

Vallisneria spiralis

subulata.jpg

Photo

Description 

La vallisnérie spiralée (Vallisneria spiralis) est une plante aquatique de la famille des Hydrocharitaceae. Elle est très utilisée en aquariophilie. Elle se reproduit par stolon. Sa croissance est très rapide.
Également connu sous le Vallisneria droite , l’herbe de bandes ou de zostères est une commune d’aquarium plantes qui préfèrent une bonne lumière et une riche en éléments nutritifs du substrat . Dans la nature, elle peut être trouvée dans les régions tropicales et sub-tropicales du monde et devenue d’ailleurs cosmopolite.

Taille 20.0 cm à 80.0 cm

Maintien

Vallisneria spiralis est une plante qui ressemble fortement à Vallisneria americana.
Elle se différencie par sa taille plus petite avec des feuilles moins larges. Sa couleur verte est aussi plus claire. Sa culture et sa maintenance sont identiques.
L’apport d’engrais n’est pas nécessaire, mais souhaitable. Elle pousse très vite et forme un buisson de verdure compacte.
l’Intensité lumineuse recommandée est de 1700 Lux.

Température 16 °C à 31 °C
PH : 6.50 à 8.00
Dureté : 2 °d GH à 15 °d GH
Substrat : Sable
Éclairage : Intense
Croissance : rapide
Pas obligatoirement besoin d’un substrat, mais préfère un ajout d’engrais ou la présence d’un sol nutritif.

On la place en général à l’arrière du bac ou pour cacher un filtre, ou alors en plante flottante.
Elle est très efficace pour cacher les alevins de guppys par exemple, si l’on possède plusieurs pieds.

La reproduction se fait par stolon. Avant de séparer les jeunes
poussent du stolon, il est nécessaire d’attendre qu’ils atteignent 20 cm
de long avec un minimum de 5 à 6 feuilles.

Conclusion 

Bonne plante pour débutant avec un beau volume, surtout en hauteur de bac, et attention à ne pas enterrer le pied trop profond et faire ressortir la collerette, sinon la plante va jaunir et mourir.

Plante assez facile à cultiver

©Texte : AQUA débutant

Sagittaria subulata

subulata.jpg

Description

Plante d’origine des Etats-unis, appelée flèche d’eau.
De la famille des Alismataceae.

Maintien

Hauteur jusque 30 cm environ
Température : 16 à 26 °C
Ph de 6 à 9
GH de 2 à 30
Pas obligatoirement besoin d’un sol nutritif
Éclairage moyen
On peut tout de même lui apporter un peu de fertilisation de temps à autre pour éviter que ses feuilles ne jaunissent par manque de fer.
Attention aussi à ne pas enterrer le collet sous peine de la voir périr rapidement.
Elle peut habiller l’avant d’un bac.
Attention si il y a du C02 plus un éclairage intense et un sol nutritif elle peu atteindre la surface de l’eau.
Il est possible alors de la placer contre la vitre arrière, mais très souvent elle ne pousse plus si haut à l’arrière du bac.

Conclusion

Plante idéale pour les débutants, n’a pas beaucoup d’exigences, par contre sous éclairage intense avec un sol nutritif sa croissance est assez rapide tout de même.
Attention à l’envahissement, si elle se plait elle fera des stolons partout dans le sol de l’aquarium pour le tapisser.

Plante peu exigeante à cultiver.

©Texte : AQUA débutant

Mousse de java

Revascularisa dubyana -Taxiphyllum barbieri

cryptocoryneb.jpg

Description 

La mousse de java fait partie de la famille des « Hypnaceae »
On la retrouve en Asie du Sud-Est plus particulièrement au Japon et Vietnam
Sa Croissance est lente mais elle pousse sans engrais
Son ennemi : les algues vertes et algues pinceaux comme pratiquement toutes les mousses d’ailleurs
Elle est très utilisée en aquariophilie mais également en terrariophilie

La mousse de Java se présente sous la forme d´un enchevêtrement chaotique de brins. Il n´y a pas de haut, pas de bas, et elle pousse dans tous les sens. Elle n´a pas de racine et ne doit surtout pas être enterrée dans le substrat, mais plutôt fixée sur des roches et des éléments du décor, mise en surface. Le seul inconvénient de la mousse de Java est que dans un bac mal filtré elle se charge de tous les sédiments en suspension dans l´eau.
La création de nouveaux plants consiste juste à séparer des brins du « pied-mère ». La mousse de Java peut être fixée à un élément du décor en la coinçant, ou en l´attachant quelques semaines avec un élastique ou du fil de pêche le temps qu’elle puisse se fixer sur le support.

La mousse de Java pousse émergée et submergée rampant sur ​​le substrat, le long des rochers ou des racines. Les feuilles pointues peuvent avoir des formes différentes résultant d’une situation irrégulière l’apparence d’origine. Le feuillage vert est assis sur des tiges densément ramifiées rougeâtres à brunes et peut former de beaux tapis vert.

Les jeunes poissons et de crevettes y retrouvent de bonnes cachettes et la meilleure nourriture disponible pour les micro-organismes.
Les tiges principales de la mousse de java vont jusque 15cm de long et forment de nombreuses pousses latérales désordonnées, qui à leur tour vont développer de nouvelles pousses.

Maintien 

Il est possible de la cultiver dans une multitude de conditions : sous l’eau ou hors de l’eau, sous éclairage faible ou intense. Par ailleurs elle constitue un excellent support de ponte pour les pontes, ainsi qu’un bon moyen de limiter la prédation sur les œufs, larves et alevins lors de la reproduction.

Enfin lorsqu’elle est maintenue contre un substrat poreux elle s’y fixe progressivement, ce qui permet une large utilisation dans des décors végétaux.
Elle requiert une température comprise entre 22 °C et 25 °C, et se multiplie par simple division de la touffe.

Conclusion 

La mousse de java peut être classée comme plante facile, elle est très intéressante si il y a la présence d’espèces de poissons reproducteurs dans le bac, pour les avantages qu’elle offre au niveau des cachettes pour les alvins, et fait également office d’infusoires.
Pour les bac Nano elle fait parfois un beau tapis, une fois encrée d’elle même sur le substrat.
Cela vous donne alors un joli décor à défaut d’autres espèces de mousses qui demandent plus d’attention au niveau éclairage et C02, celle-ci n’a pas besoin de tout cela pour donner un joli effet à votre bac, on peut dire que c’est une mousse très facile à maintenir et très jolie de surcroit.

Plante facile à cultiver.

©Texte AQUA débutant